Aller au contenu principal

Thuin: un snoezelen au Gai Séjour: un endroit où on se sent bien

A Thuin, le Gai Séjour, la Maison de Repos du CPAS inaugurait aujourd’hui son snoezelen. Une salle entièrement dédiée à la relaxation et à l’éveil des cinq ses. Un concept souvent utilisé pour les enfants et les autistes, mais qui fait de plus en plus son aussi apparition pour les personnes âgées.

Se détendre et exercer ses sens

Un snoezelen, c’est un concept importé des Pays-Bas. Une pièce où tout le matériel amène à se détendre, mais aussi à éveiller les cinq sens. Le Gai Séjour en a désormais un. Avec un matelas à eau, des lumières tamisées et toutes sortes d’objets à toucher à sentir ou à écouter qui permettent d’exercer les cinq sens.

« Le but principal, c’est la relaxation, la détente, l’éveil à la sensorialité et le respect des besoins de la personne, explique Julie Gillot, la psychologue de la maison de repos. Tout ça grâce à ce matériel, mais aussi grâce à la relation d’authenticité qu’on va pouvoir créer entre le ou les résidants et le professionnel. Et ça permet aussi de tisser des liens avec des personnes qui ne parviennent plus à communiquer. Avec des personnes désorientées, des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer, par exemple, l’espace Snoezelen va permettre de travailler la communication via un autre canal que le langage. »

Un outil multidisciplinaire

Mais ce nouvel outil  est aussi utilisé par une équipe pluridisciplinaire qui regroupe psychologue, ergothérapeuthe, infirmiers ou éducateurs, entre autres. Chacun l’utilisera à sa manière. Avec un résidant, ou en groupe, selon les cas. Un outil qui est véritablement un plus pour la Maison de Repos du CPAS thudinien.

« D’abord pour permettre aux personnes de se détendre, se réjouit la présidente du CPAS, Marie-Eve Van Laethem (PS), de bien profiter de leurs sensations corporelles, et en même temps de se détendre l’esprit. Mais ça permet aussi de les sécuriser et de les apaiser. »

Premières impressions positives

Et l’une des premières pensionnaires à tester cette nouvelle salle nous a livré ses premières impressions. Et elles sont très positives:

« C’est bien. C’est à la fois mental et physique. Ca vous délasse, et on se rend compte de ses points faibles. C’est une impression très curieuse. Après, on est un peu comme vidé de beaucoup de choses qui vous pèsent. Là, c’est la paix. »

Une paix dont désormais tous les pensionnaires du Gai Séjour vont pouvoir profiter.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept