Aller au contenu principal

Une artiste de renommée internationale s'éclate à Charleroi

Jusqu’au 3 mai prochain, vous pouvez découvrir 3 nouvelles expos au BPS22, le musée d’art contemporain de Charleroi. Des collages de Laurent Molet d’Ham-sur-Heure, des productions du club thérapeutique Théo Van Gogh de Jumet mais aussi « The Sun and the set » de Latifa Echakhch. Marocaine d’origine, elle y présente une nouvelle installation et des oeuvres anciennes en relation avec l’architecture du lieu et ses racines...

Pour sa première expo muséale en Belgique, Latifa Echakhch s’est appropriée ce lieu atypique qu’est le BPS22 pour y déployer son art mettant en scène des oeuvres anciennes exposées ensemble pour la première fois mais aussi une installation conçue spécifiquement pour l’événement…  

Prix Marcel Duchamps 2013, sorte d’Oscar de l’art contemporain, Latifa Echakhch a suscité l’intérêt du Tate Modern de Londres ou du centre Pompidou à Paris. Née au Maroc, elle a grandi en France et vit aujourd’hui en Suisse. A travers des installations, des détournements, elle donne une nouvelle puissance à des objets du quotidien, enlevés de leur fonction en leur donnant une nouvelle vie, libérant ainsi les souvenirs qui y sont associés.

L’artiste sème des indices mais laisse au visiteur la liberté de se forger sa propre histoire, sa propre relation à la septantaine d’oeuvres présentées. Comme cette fanfare sans corps avant le défilé ou après le chaos, question d’interprétation…

Latifa  sera la commissaire du pavillon suisse à la prochaine Biennale d’Art de Venise l’an prochain. D’ici là, « The Sun and the set » est à voir au BPS22 jusqu’au 3 mai.
      


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept