Aller au contenu principal

Victoire sans encombre pour le Spirou à Liège (65-80)

Liège: 65

Charleroi: 80

Fiche technique :

QT : 15-23, 20-27 (35-50), 16-18 (51-68), 14-12 (65-80)

Cinq de base : Boxus, Lemaire, Iarochevitch, Gorgemans, Basic

Liège : Boxus (0), Lambermont (0), Potier (0), Lemaire (7), Iarochevitch (4),Moons (0), Bruwier (2), Lhoest (4), Gorgemans (27), Bojovic (11), Basic (8), Stilmant (2)

Cinq de base : Llorente, Libert, Hammink, Lambrecht, Bronchart. 

Spirou : Llorente (17), Libert (10), Lambrecht (11), Goloman (8), Hammink (10), Fogang (4), Zapulla (3), Botuli (6), Bronchart (6), Schoepen (3), Mattioli (DNP), De Vreede (2)

Après la trêve internationale, le Spirou Basket retrouvait la compétition face au Liège Basket. Goloman, diminué, ne débute pas la rencontre. Noterman est out pour plusieurs rencontres. En face, Iarochevitch répond présent. 

Dès le départ, Charleroi se montre rapide en transition. Rapide, mais surtout intelligent. Cela dit, Liège Basket ne se laisse pas faire. Mais les hommes de Bosco jouent avec un caillou dans la chaussure : une déconcentration immense et des multiples pertes de balles offensives. Par conséquent, le Spirou prend le large : 15-23.

En deuxième quart-temps, le retour de Llorente permet au Spirou d'augmenter son avance jusque dix points d'écart. Avec 15 points, Gorgemans tente de sonner la révolte mais le collectif carolo répond constamment. Nerveuse, la formation liégeoise contient cinq joueurs à déjà deux fautes. Déjà peu réveillés, les Liégeois se font presque assomés par un panier à quatre points de Lambrecht. Le coup de massue intervient via le triple de Botuli juste avant la mi-temps.

Lambrecht ne laisse pas Liège respirer. À peine le quart-temps démarré et il lance un triple assassin.

Liège Basket cherche la faille offensive mais, mise à part Gorgemans, personne ne parvient à trouver le chemin vers le panier. La nouvelle recrue des locaux utilise tout son vice pour se forcer des passages sur la ligne des lancer-francs.

La défense en zone n'est pas assez coriace face à l'efficacité offensive du Spirou. 

La Gorgemans-dépendance est criante au fil des minutes : trois minutes avant la fin du 3ème quart-temps, le deuxième meilleur liégeois a...quatorze points de moins que Gorgemans. Dans le même quart, Llorente est à 16 points, Libert à 10, et Lambrecht à 11.

Liège manque cruellement de précision et l'écart ne cesse de creuser au fil de la rencontre. La rotation a permis au collectif de maintenir les protégés de Bosco à distance et le coach Rotsaert en profite pour remettre sur le terrain quatre titulaires bien reposés (Lambrecht, Libert, Llorente et Hammink).

Le moment de flottement durant le dernier quart ne profite donc pas à Liège Basket, la Next Gen se contentant de jouer en gestionnaire.

Revenus à dix-sept points, les locaux font preuve de jusqu'au boutisme. Insuffisant pour l'emporter : 65-80. Victoire tranquille pour la Next Gen.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept