Aller au contenu principal

Vis ma vie de bourgmestre confiné : Mathieu Perin aux Bons Villers

On poursuit la série sur les bourgmestres confinés. Aujourd’hui, c’est Mathieu Perin qui évoque son quotidien entre confinement, engagement politique et sa vie de famille. Il a trouvé de nombreux moyens pour rester connecté aux bons villersois. 

1000 demandes d'amis sur Facebook!

Malgré le confinement, Mathieu Perin reste actif et se rend à la commune en vélo. Il gère l’administration quelques heures avant de rentrer chez lui. Ce qui n’est pas facile, c’est le manque de contact avec ses concitoyens.

"Je suis quelqu'un qui aime bien donner des bisous, qui aime bien avoir des contacts avec les gens, je dois vraiment me faire souffrance de garder mes distances sociales. Donc j'investis beaucoup plus les réseaux sociaux. Je remarque que, depuis la crise, je communique de manière proactive et j'ai eu quasiment 1000 demandes d'amis sur Facebook. La plupart sont des bons villersois. Ils ont besoin d'être guidé, ils ont besoin d'informations. Ils ont besoin de leur dire ce qu'ils peuvent faire ou pas faire" nous confie-t-il.

Disponible non-stop

Le bourgmestre des Bons Villers veut rester très proche de ses habitants via les réseaux sociaux et est aussi joignable par téléphone. "Hier, par exemple, on m'a encore téléphoné jusqu'à 23h30. C'était une personne qui avait des soupçons de Covid19. Elle voulait me prévenir comme quoi elle allait rester confinée chez elle et qu'on ne devait pas s'en faire. Les gens me contactent pour tous leurs problèmes au quotidien car ils ne savent pas à qui téléphoner. Comme je veux être quelqu'un proche de mes citoyens, mon téléphone est tout le temps allumé!" affirme Mathieu Perin. 

Bourgmestre mais aussi jeune papa

Tous les jours à 11h, il se branche sur la conférence de presse du fédéral avec les chiffres et le dernier bilan. Jeune papa, il doit aussi allier vie professionnelle et vie privée. "Je dois aussi m'occuper de mes enfants. Pour l'instant, on s'occupe avec mon épouse de se relayer pour les enfants. J'ai quatre enfants qui sont tous en bas âge et il fallait s'en occuper. Donc je tourne avec mon épouse qui continue à travailler également" détaille le bourgmestre. 

Chaque matin, Mathieu Perin passe à la commune pour signer une série de documents qui ne peuvent pas attendre. L'après-midi, il s'occupe de ses enfants. En soirée, il replonge dans ses dossiers communaux. Ce sont donc des journées bien chargées pour le bonsvillersois. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept