Aller au contenu principal

COP 26 : Un mini sommet sur le climat au Collège Pie X

Aujourd’hui, des élèves du Collège Pie X ont participé au Climate Challenge, une activité lors de laquelle des étudiants de 5° années ont été mis en situation réelle d’une conférence des Nations-Unies sur le climat. Une sorte de mini Cop 26. Le but : informer les jeunes sur les coulisses de ces conférences, et sur les enjeux du réchauffement climatiques. Une activité soutenue par le SPF Environnement, Service des Changements Climatiques. 

On s’y croirait presque ! Des représentants de pays , des débats, et au centre de tout : le climat. Comme dans une vraie conférence des Nations-Unies, chacun défend ses intérêts.

« La simulation de COP organisée aujourd’hui se passe en plusieurs étapes, comme  en réalité. Les élèves se mettent dans la peau de négociateurs, et ils présentent les forces, faiblesses et enjeux du réchauffement climatique par rapport à leur pays. Ensuite, ils vont négocier en alliance, et puis sur des thématiques précises », explique Marie Suleau, gestionnaire des programmes jeunes (WWF).

Les élèves se succèdent pour présenter les résolutions sur lesquelles ils se sont accordés à propos de différents sujets : gestion des réfugiés climatiques, diminution des gaz à effets de serre, alimentation du fond climatique, … Ensuite, place aux votes !

 

S’informer sur le monde de demain

 On peut dire que les élèves ont vraiment joué le jeu.

« On s’est habillé comme dans notre pays, et on l’a représenté un max. Franchement, j’ai appris beaucoup de choses, notamment comment les ministres réagissent en réalité. Et on peut croire qu’ils ne font rien, mais en fait c’est difficile de prendre des décisions et de se mettre d’accord. Car chaque pays a une position différente, est plus ou moins riche, … Ce n’est pas évident », s’étonne Omaima, une élève.

« On a compris comment se passait la COP. Et on a remarqué qu’on partait avec une idée et que finalement, après avoir débattu, on sortait avec d’autres idées en entendant les points de vue des autres pays. On a pu échanger », se réjouit Ibtissam, une élève.

L’objectif, c’est que les élève se rendent compte de la complexité du problème climatique, et ce dès le plus jeune âge.

« Ils étaient curieux, ils se sont pris au jeu et c’est très important car c’est un sujet qui nous concerne tous dans la vie quotidienne. Les jeunes, ça va les concerner toute leur vie. Dans les prochaines décennies, le problème du climat va rester central. On doit trouver des solutions. Des catastrophes arrivent, on doit les anticiper. C’est donc important que les jeunes comprennent et se mobilisent dans ce qui est possible de faire », explique Philippe Henry (Ecolo), ministre wallon du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité.

Un sujet qui concerne donc directement ces élèves. Et si cette activité permet d’informer, elle a aussi pour but de donner envie aux plus jeunes de s’engager et de passer à l’action pour le monde de demain, qui sera le leur


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept