Aller au contenu principal

Charleroi-Bruges: tout avait été mis en place pour que le match se joue

En football, la, rencontre prévue hier entre Charleroi et Bruges, ne s'est finalement pas tenue, pour cause de terrain non praticable. Pourtant, au Stade du Pays de Charleroi, c'est une quinzaine de jardiniers qui ont tout fait, depuis le début de la semaine dernière, pour éviter cette remise, mais les conditions climatiques en ont décidé autrement.

Tout avait été mis en oeuvre pour jouer...

La rencontre Charleroi-Bruges, qui devait se jouer hier en début de soirée, n’a finalement pas pu se tenir, pour cause de terrain impraticable. Pourtant au Mambourg, tout avait été mis en place pour que ce match puisse se disputer.

« Nous avons habituellement quatre jardiniers qui entretiennent la pelouse, mais depuis le début de la semaine dernière, ils étaient pas moins de quinze à veiller à l’état du terrain. Tous les efforts ont été fournis pour que cette rencontre puisse se jouer, mais malheureusement, l’arbitre a une heure avant le coup d’envoi du match, décider de remettre le match », affirme Pierre-Yves Hendrickx, le Secrétaire général du Sporting de Charleroi.

Il ne devrait pas il y avoir de sanction

Si aucune sanction sportive ne sera prise à la suite de ce report, le Sporting pourrait se voir infliger une amende de 50 000 euros. Mais selon Pierre-Yves Hendrickx, les efforts fournis en amont de la rencontre, ne vont pas pénaliser le club.

« Effectivement, nous avons rendus un rapport quotidien à la Fédération, afin de prouver tous les moyens mis en place pour que cette rencontre se déroule. Mais encore une fois, nous ne pouvons pas aller à l’encontre de la météo », ajoute Pierre-Yves Hendrickx.

Reste maintenant à trouver une nouvelle dans le calendrier, mais tout cela ne sera pas si simple.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept