Aller au contenu principal

Charleroi : Des soins gratuits pour les animaux précaires

La Ville de Charleroi a l’ambition de se doter d’un centre de médecine vétérinaire sociale afin d’aider les personnes en situation de précarité à mieux s’occuper / soigner leurs animaux de compagnie.

Après la stérilisation des chats errants, les gardes vétérinaires pour les urgences 24h/24h, Charleroi souhaite la mise en place d’un autre dispositif sur son territoire : un dispensaire pour animaux précaires.
Ce centre devrait voir le jour dans l’ancien commissariat de Jumet Gohyssart, à la rue Dewiest.

Dépôt d’une candidature

Quatre ans après la disparition de l’ASBL Amimal qui offrait des soins vétérinaires gratuits pour les animaux des personnes précaires, l’échevine du Bien-Être animal Françoise Daspremont avait annoncé le dépôt d’une candidature pour l’accueil d’un nouveau dispensaire de la Fondation Prince Laurent. Cette Fondation soigne chaque année plus de 12 000 animaux, à travers 5 dispensaires : Bruxelles, Hasselt, Gand, Seraing et Hornu.

Des amendes pour maltraitance

Pour combattre la maltraitance animale, la Ville de Charleroi envisage de créer de nouvelles sanctions administratives communales sous forme d’amendes.
Selon nos confrères de la DH, un groupe de travail a été constitué pour réfléchir à la question et une charte du bien-être animal est également en cours d’élaboration.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept