Aller au contenu principal

Charleroi les bains prend l'eau

Depuis les intempéries, on ne cesse de remarquer de nombreux dégâts dans le pays. À la piscine de Loverval, qui venait à peine d’ouvrir pour la saison il y a  15 jours a été victime d’inondation. En effet les deux lacs qui entourent la piscine ont débordé et ne font désormais plus q’un. 

La pluie ne cesse de tomber depuis plusieurs jours sur notre pays et fait de nombreux dégâts. C’est le cas notamment à la piscine de Loverval qui a été inondée ce matin. 

Les deux lacs qui entourent la piscine ne font plus qu’un… 

"Le niveau du lac avait déjà commencé à monter hier et donc on était attentif à la situation. Puis ce matin, quand je suis arrivé, l’eau était encore plus haute et puis au fur et à mesure des précipitations et vu ce qu’il tombait, au fil des heures ça augmentait et puis un pont a cédé et ça a été en une fois," indique Claudio Dell’Acqua, moniteur général d’organisation.

En effet, la piscine ne ressemble plus qu’à une vague de boue. Le personnel de Charleroi les bains craint plus de dégâts si la pluie ne cesse pas de tomber, seule la rue qui sépare le lac à la piscine est encore praticable.

"Si l’eau continue à monter, on risque d’avoir plus de dégâts, mais je croise les doigts pour que ça ne continue pas. La bâtiment, on vient de le terminer, on a cinq centimètres d’eau dans le fond. À l’intérieur on ne sait pas ce qu’il se passe, on a coupé le courant en urgence pour préserver un maximum de chose. On verra, on doit découvrir une fois qu’on aura accès à toute la partie qui se trouve dans le noir pour l’instant,"  confie Claudio Dell’Acqua. 

C’est une catastrophe pour Charleroi les bains qui venaient de rouvrir il y a à peine 15 jours. Comment arranger tous les dégâts rapidement pour permettre aux carolos de pouvoir profiter quand les beaux jours reviendront ?

"La première chose c’est d’attendre que le niveau baisse à un niveau normal qui va nous permettre de tous nettoyer. On devra certainement vider la piscine entièrement pour la nettoyer, car là, il y a de la boue. On croise les doigts de pouvoir redémarrer la saison d’ici une quinzaine de jours si les conditions météo nous le permettent," déclare le moniteur général d’organisation.

Mais pour le moment, les membres du personnel ne peuvent qu’être spectateurs face aux dégâts indique Claudio Dell’Acqua, le moniteur général d’organisation. 

"Au niveau du personnel, on a pris toutes les mesures pour que personne ne soit blessé, on a bien demandé à tout le monde de remonter et de bien faire attention et c’est le plus important. Pour la suite, ce sont des dégâts matériels et il faudra faire le nécessaire pour essayer d’être opérationnel le plus rapidement possible."

Plus de peur que de mal pour le personnel de Charleroi les bains malgré de nombreux dégâts. Vivement la fin de ces catastrophes et que tout rentre dans l’ordre pour que la piscine de Loverval puisse à nouveau accueillir les carolos comme il se doit. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept