Aller au contenu principal

Coronavirus : Il continue à vendre des croustillons !

Le temps est long pour les forains qui doivent rester chez eux. Pas de foires, pas de marchés de Noël, une perte économique énorme depuis le mois de mars. Heureusement, certains ont trouvé une solution. Exemple pour ce vendeur de petites gourmandises.

Si les temps sont durs pour les forains, certains ont réussi à trouver des alternatives. C’est le cas de Boris. À l’arrêt depuis la mi-mars, il a installé son commerce le long de la Chaussée de Bruxelles à Jumet. Une belle opportunité pour lui.

Grace à la générosité de quelques propriétaires d’espaces de parking dans la région, il peut continuer son activité, mais de manière différente. 

S’en sortir, c’est sûrement le maître-mot de ces derniers mois. Boris est aussi épaulé par sa fille qui est du côté de Fleurus et qui propose les mêmes produits tout aussi gourmands. Père et fille ont reçu énormément d’encouragements de la part du public. 

Si cette année il n'y aura ni foires, ni marchés de Noël, l’odeur des croustillons pourra quand même parcourir vos narines si vous passez par Jumet ou Fleurus. Et même si la gourmandise est un vilain défaut, il n’y a pas de mal à se faire plaisir de temps en temps. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept