"Le super pouvoir de Gaspard", un livre à mettre sous le sapin

par

Marie a 34 ans, elle est originaire d'Erquelinnes. Cette artiste très productive en est à son troisième livre pour enfants. Mais pas n'importe quel livre. Marie aborde des problèmes de société et les met à la portée des enfants comme l'homoparentalité ou l'écologie. Elle partage aussi dans ses ouvrages sa passion pour la musique.

 
Marie Maucq est illustratrice sous le nom de coli, issu de son totem colibri chez les scouts. Elle est une complète autodidacte, il y a quelques années avec sa soeur, elle décide de dessiner un livre qui parle de la rentrée des classes. Marie voulait y mettre ses réflexions sur les préparatifs d'avant rentrée, sa soeur voulait explorer le thème de l'homoparentalité. Cela a donné naissance à Léa rentre à l'école (avec ses deux mamans) 
"Et après ma soeur m'a laissée voler de mes propres ailes pour mon deuxième livre, parce que quand nous avons entamé Léa rentre à l'école, j'avais déjà en tête Amina et les instruments de Maam. Une petite fille qui part rencontrer son Maam, son grand père au sénégal et il va l'initier aux instruments de musique."
Il faut dire que Marie est aussi animatrice musicale pour les enfants. 

Gaspard, ce héros du quotidien 

Vient ensuite à Marie l'idée de parler de son quotidien, de celui de sa petite fille de 4 ans et son mari, à savoir leurs efforts de colibri pour sauver la planète. C'est la naissance de Gaspard et ses super-pouvoirs. 
"J'avais pas envie de parler de la fonte des glaces et compagnie, il y a déjà plein de chouettes livres sur le sujet. J'avais envie de parler de l'écologie de façon positive. Notamment avec tous ces petits gestes que l'on peut mettre en place pour l'environnement."
Gaspard est un petit garçon ordinaire mais qui arrive un jour en classe avec une cape verte. Son institutrice lui demande d'où lui vient cette cape. Gaspard répond que c'est son papa qui lui a cousu cette cape de super héros. 
"Ben oui, c'est un super héros de la nature. Et puis il y a une amie à lui, olivia, qui est ma fille qui a son propre personnage et qui lui dit :"mais en classe aussi on fait déjà plein de choses." J'espérais pouvoir semer des graines dans la tête des enfants et des adultes, et ça s'est passé très vite puisque l'institutrice de ma fille m'a contactée pour m'avertir que Saint Nicolas, cette année irait se fournir en ressourcerie. Les enfants auront donc un cadeau de seconde main. J'ai été très touchée."
Mais les efforts en matière de développement durable, Marie se les applique à elle-même. Elle utilise des aquarelles produites en France et fait imprimer ses livres à Charleroi et non à l'autre bout du monde où c'est moins cher. 

Trois livres, trois projets participatifs

Marie avait le choix entre faire appel à une maison d'édition ou d'imprimer ses ouvrages en auto-édition, elle a choisi la deuxième solution en faisant appel au grand public via le crowdfunding. Léa rentre à l'école, s'est vendu à plus de 200 exemplaires, Amina a 150 exemplaire et Gaspard en est à un peu plus d'une centaine. Même si cela parait peu, l'objectif de Marie est atteint. 
"On voulait que ce soit pour notre famille, nos amis proche à la base, mais j'ai décidé de continuer avec le crowdfunding parce que je voulais garder le format petite édition. Mais le plus dur c'est de se faire connaitre, parce que je ne suis pas seule à faire ça. Mais je suis déjà très heureuse parce que grâce à cette plateforme j'ai pu réaliser mon rêve." 
 Marie a également pu se créer une belle communauté qui l'aide dans la réalisation de ses livres, sur un décor, par rapport à un personnage. Les personnes qui la soutienne peuvent aussi gagner leur participation aux histoires et se retrouver aux côtés des héros de Marie. 
Marie ne veut parler que de sujet qu'elle connait bien. Aujourd'hui, ses fans lui suggère des thèmes, mais elle prend le temps de se les approprier avant de se lancer dans un nouvel album, le temps aussi que ceux qui sont déjà en vente vienne grossir la liste des cadeaux sous les sapins. 
L.E.
 

Recommandations

Image

Une nouvelle chasse Totemus à Châtelet

Le vendredi 23 février 2024, dès 13h00, une nouvelle « chasse Totemus » sera mise en ligne. Elle aura pour thème: "L’énigmatique Châtelet de René Magritte".
Image
Plus de 1.000 postes à pourvoir dans le secteur touristique wallon

Plus de 1.000 postes à pourvoir dans le secteur touristique wallon

Les congés de Détente débutent ce vendredi en Belgique francophone et c'est le moment choisi par bon nombre d'opérateurs touristiques pour lancer leur saison. En Wallonie, le secteur recherche encore 1.075 postes pour cette année, a indiqué lundi le Forem dans un communiqué.
Image

Création d'une fresque à l'école du Spignat

En plein cœur de Marchienne-au-Pont, l’école communale du Spignat a mené à bien un superbe projet, fruit d'une collaboration entre les élèves et leurs parents. Cette grande fresque fera désormais briller l'école.
Image

Sean "Mack" Mcdonald, un talent du blues US de passage à Fleurus

Après ses prestations lors du « Eastide Kings Festival » en 2022 à Austin, tant le public, la presse et les bookers présents sont unanimes, Sean "Mack" McDonald est ce qu'on appelle "une pépite". Et il sera de passage en Belgique pour la première fois, à Fleurus.
Image
IA: le secteur culturel francophone appelle à une régulation

IA: le secteur culturel francophone appelle à une régulation

Plusieurs acteurs du monde culturel en Belgique ont invité les politiques à plancher sur une régulation urgente de l’intelligence artificielle. Sans quoi, des milliers d’emplois seraient menacés.
Image

Erquelinnes: conférence et présentation du livre "un hérisson dans mon jardin"

La Bibliothèque communale d'Erquelinnes va accueillir Perrine Laurent, une habitante de Grand-Reng, qui vient présenter son livre sur les hérissons destiné au tout public. Au menu: conseils et présentation du projet.
Image
Le film Barbie de Greta Gerwig sera diffusé gratuitement au Centre Culturel de Thuin

Le film Barbie de Greta Gerwig sera diffusé gratuitement au Centre Culturel de Thuin

Le Centre culturel Haute Sambre en partenariat avec VIE-ESEM (et VIE FÉMININE), vous propose de prendre part à un nouveau concept de ciné-club, à l’issue desquels vous serez invités à discuter des thématiques abordées par les films projetés.
Image
BPS22: une exposition consacrée à l'artiste Banks Violette

BPS22: une exposition consacrée à l'artiste Banks Violette

Le BPS22 accueillera jusqu’au mois de mai, la nouvelle exposition de l’artiste américaine Banks Violette. Intitulée « The bees made honey in the lion’s skull , les œuvres présentent les principales oppositions symboliques telles que la vie et la mort, le blanc et le noir ou encore l’ombre et la lumière.
Image
Une bourse pour marcheurs de l’Entre-Sambre et Meuse à Thuin le 2 mars !

Une bourse pour marcheurs de l’Entre-Sambre et Meuse à Thuin le 2 mars !

Le mois de mars annonce chaque année le début de la saison de marches folkloriques de l’Entre-Sambre et Meuse. Les marcheurs font l’inventaire de leurs accessoires et, parfois, il faut recoudre certains éléments du costume, pour les tambouris et fifres, c’est le moment pour dépoussiérer les instruments.
Image

Fête de la Jonquille à Fleurus: les inscriptions sont ouvertes

Les inscriptions pour la traditionnelle Fête de la Jonquille sont officiellement ouvertes !
Image
Création d’un Bachelier et Master en danse à Charleroi

Création d’un Bachelier et Master en danse à Charleroi

En septembre 2024, ARTS², l'École supérieure des Arts, inaugurera à Charleroi une formation supérieure en danse : interprétation. Ce programme sera proposé en partenariat avec Charleroi danse et co-organisé avec la Haute École Provinciale de Hainaut-Condorcet, l’INSAS et l’ENSAV La Cambre.
Image
Le Quai 10 tire le bilan de son année 2023

Le Quai 10 tire le bilan de son année 2023

Le Quai 10 à Charleroi a dévoilé ses chiffres de fréquentation pour l’année 2023. Et malgré une baisse de fréquentation des salles à cause du streaming, le grand écran reste privilégié. Le Quai 10 est même revenu à un nombre de visiteurs presque égal à celui d’avant Covid.
Image
Nouveau record de fréquentation pour Le Bois du Cazier en 2023 !

Nouveau record de fréquentation pour Le Bois du Cazier en 2023 !

2023 est une année à épingler pour le Bois du Cazier et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, le site a enregistré une nette progression en termes de fréquentation. Ensuite, même si la procédure n’est pas complètement aboutie, des avancées notables ont été enregistrées dans l’identification des victimes de 1956 restées inconnues. Les corps ont par la suite été ré-inhumés à la parcelle d’honneur du cimetière de Marcinelle. Enfin, un changement dans la continuité a été opéré avec le départ du directeur Jean-Louis Delaet et son remplacement par Colette Ista comme directrice faisant fonction, avec une visite royale en guide de baptême du feu le 8 août.
Image

Charleroi : la Semaine du Son a fait vibrer l’Alba

Du 22 janvier au 4 février avait lieu la 14e édition de la semaine du son. Cet événement met le son sous toutes ses formes à l’honneur lors de différentes activités à travers le pays. À Charleroi, c’est l’Alba, la maison des talents partagés, qui accueillait l’événement.
Image

Toujours pas de perspective pour le Centre Culturel de Mont-Sur-Marchienne

Nous vous en parlions déjà en octobre 2022. Le Centre culturel de Mont-sur-Marchienne est fermé de manière temporaire. Une décision prise par le collège communal de Charleroi, suite à plusieurs inspections de la part des pompiers. Visiblement, les installations électriques ne sont pas aux normes et il n’y avait des portes coupe-feu. Cela fait donc 15 mois que le centre culturel est fermé. Trop longtemps pour les différentes troupes qui jouent sur place.