Aller au contenu principal

Des objets uniques de l'époque gauloise découverts à Thuin!

Focus sur une exposition exceptionnelle à voir à Thuin! Les trésors du Bois du Grand Bon Dieu issus des fouilles archéologiques récentes de l’ULB sont exposées au centre culturel. Parmi les objets découverts, on retrouve une épée gauloise, une ceinture prestigieuse ou encore des pièces de monnaie en or. Des objets qui en disent long sur la présence des gaulois à Thuin. 

Des objets rares et uniques découverts

Ce sont des objets exceptionnels et prestigieux qui sont exposés au centre culturel de Thuin. Tous sont issus des fouilles menées par l’ULB dans le Bois du Grand Bon Dieu cet été et en 2018. On retrouve notamment une épée intact découverte cet été ainsi qu’une ceinture. 

"Ce qui est unique, c’est que l’épée est complète et conservée dans son fourreau. L’épée était déposée dans le sol. On pense que c’est une offrande. Elle était déposée dans son fourreau qui est en fer et orné d’une feuille de bronze. La ceinture est en alliage de cuivre qui a maintenant un aspect vert mais qui, à l’époque gauloise, était dorée et avec des incrustations d’émail rouge. Ce qui est tout à fait remarquable, ce sont les agrafes pour fermer la ceinture car ce sont des têtes d’animaux stylisés" détaille Nicolas Paridaens, archéologue à l'ULB.

Un lieu de rassemblement et de fêtes

Deux pièces de monnaie en or attribuées aux Nerviens ou encore un vase figurent parmi les autres pièces exposées. Les fouilles ont été motivées par les pillages réguliers sur le site. Des problèmes aujourd’hui enrayés. Grâce au travail des archéologues de l’ULB, on sait désormais qu’il n’y a pas eu d’habitats gaulois mais que le bois était un lieu de rassemblement et de cérémonie. 

"Ce sont des objets qui ont été détenus et qui ont été offert par des gens prestigieux dans le cadre de fêtes très importantes qui se sont passés au Bois du Grand Bon Dieu. La fortification n’a pas qu’une vocation militaire mais a aussi une vocation de lieu communautaire et de rassemblement pour la société gauloise" explique Nicolas Paridaens, archéologue à l'ULB.

Jules César est-il réellement passé à Thuin?

La période d’occupation se situe de -75 à -25 avant Jésus-Christ. Des balles de fronde en plomb espagnol font aussi partie des objets trouvés avec plusieurs hypothèses et interprétations possibles. 

"Ce sont des objets qui sont difficiles à dater. Il est possible que les balles aient été utilisées lors du passage de Jules César pendant la Guerre des Gaules. C’est tout à fait possible!" analyse Céline Paquet, archéologue à l'ULB. Avant d’ajouter : "Mais il se peut aussi qu’il s’agisse d’un autre conflit qui a eu lieu par la suite. Puisque nous savons que les armées romaines sont revenues dans la région à plusieurs reprises après le passage de César". 

Une exposition à découvrir du 5 au 30 octobre au centre culturel de Thuin et ensuite au musée royal de Mariemont. Une 3ème et dernière campagne de fouilles sera organisé en juin 2020 et se concentrera sur les remparts et la porte du Bois du Grand Bon Dieu. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept