GENDER BABY : La grossophobie

par

Un jeudi par mois, Télésambre s’ouvre à la pluralité des sexes, des genres et des identités sexuelles au travers d'un magazine qui questionne les normes sociales. La grossophobie est l’une des discriminations les plus répandues malheureusement. Une femme sur deux en Europe se dit victime de grossophobie. On en parle dans ce nouveau numéro de Gender Baby !

Retrouvez Gender Baby sur Instagram : @genderbabytls

 
* Nous avons beaucoup utilisé le mot "grosse", ce qui va peut-être choquer nos téléspectateurs mais c'est un mot que revendiquent les militantes anti-grossophobie car "gros n'est pas un gros mot" (c'est même le titre d'un livre de Daria Marx et Eva Perez-Bello du collectif français Gras Politique). 
Gros.se est un qualificatif comme un autre, c'est la société qui l'a connoté négativement. Nous ne sommes donc ni rondes, ni pulpeuses, ni fortes, mais grosses, juste grosses.


Sur le même sujet

Recommandations

Image
GENDER BABY - Le coming out

GENDER BABY - Le coming out

Un jeudi par mois, Télésambre s’ouvre à la pluralité des sexes, des genres et des identités sexuelles au travers d'un magazine qui questionne les normes sociales. A l’occasion de la Pride Week et à la veille de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie, nous aborderons le sujet du coming out. Un moment parfois difficile pour ceux et celles qui doivent passer ce cap. On en parle dans ce nouveau numéro de Gender Baby ! 
Image
GENDER BABY : Les rencontres à l'ancienne

GENDER BABY : Les rencontres à l'ancienne

Un jeudi par mois, Télésambre s’ouvre à la pluralité des sexes, des genres et des identités sexuelles au travers d'un magazine qui questionne les normes sociales. Savez-vous que plus de 6 célibataires sur 10 considèrent que le speed dating est efficace pour faire de nouvelles rencontres. Les agences matrimoniales commencent à redevenir à la mode petit à petit. Alors bye-bye les applications de rencontre ? On en parle dans ce nouveau numéro de Gender Baby ! 
Image
GENDER BABY : Les mutilations génitales féminines

GENDER BABY : Les mutilations génitales féminines

Un jeudi par mois, Télésambre s’ouvre à la pluralité des sexes, des genres et des identités sexuelles au travers d'un magazine qui questionne les normes sociales. Le 6 février c’était la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines. En Belgique, on estime qu’il y a plus de 23.000 femmes excisées. Un nombre qui est sûrement bien loin de la réalité. On en parle dans ce nouveau numéro de Gender Baby !
Image

GENDER BABY : Le body positivisme

Image

GENDER BABY : Le cancer et la sexualité

Image

La Maison Arc-En-Ciel de Namur et la ville de Sambreville présente leur nouveau plan d'actions LGBTQI+

Image

GENDER BABY : Le libertinage

Image

GENDER BABY : L'homophobie en politique

Image

Le projet de loi sur le changement de sexe et de prénom approuvé

Image

Télésambre : David Jeanmotte nommé chroniqueur média de l'année !

Image

GENDER BABY : Les 20 ans du mariage gay en Belgique

Image
GENDER BABY : L'asexualité

GENDER BABY : L'asexualité

Un jeudi par mois, Télésambre s’ouvre à la pluralité des sexes, des genres et des identités sexuelles au travers d'un magazine qui questionne les normes sociales. Ce mois-ci Gender Baby s'intéresse au A de LGBTQIA+.
Image

GENDER BABY : Le chemsex

Image

GENDER BABY : L'amour 2.0

Image

GENDER BABY : Le best of