Aller au contenu principal

Chimay : la brasserie va venir en aide au personnel soignant

Pour faire face à la pénurie de gel hydroalcoolique, quelques entreprises spécialisées dans la production d’alcool se mobilisent pour fournir la matière première. Après la distillerie de Biercée, c’est au tour de la Brasserie des Bières de Chimay de proposer sa contribution.

Même si la société ne distille pas les bières, mais les brassent, elle dispose d’une petite quantité d’alcool qu’elle entend transformer en gel pour les mains.
Cette décision fait suite à l’appel lancé dimanche par le ministre Philippe de Backer, en charge de la « taskforce », consacrée à l’approvisionnement en dispositifs médicaux dans le cadre de la pandémie de coronavirus.
Bien entendu, cette substance est réservée aux soignants de première ligne.

Xavier Pirlot, directeur général des Bières et Fromages de Chimay relate dans les colonnes de nos confrères de l’Avenir : « Dans un premier temps, nous avons produit du gel pour la protection de notre personnel. Mais avec l’excédent, il nous est possible de fabriquer une centaine de litres supplémentaires pour les soignants de la région. Nous espérons pouvoir recommander de l’alcool pour produire davantage, mais ce n’est pas facile de s’en procurer.»

De son côté, la Fondation Chimay-Wartoise poursuit ses efforts pour trouver du matériel de protection médical. En toute discrétion, elle a déjà acheté des visières faciales pour l’hôpital de Chimay. Elle a aidé des particuliers à réparer leurs machines à coudre utilisées pour fabriquer des masques en tissu. Des contacts sont également pris pour acquérir des masques supplémentaires sur le marché chinois. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept