Aller au contenu principal

UPDATE : Cinquante sacs de déchets à la carrière Gralex

UPDATE : Cinquante sacs de déchets à la carrière Gralex

Dimanche dernier, Nicolas, Mayence et Julien, trois jeunes de Marchienne-au-pont ont pris leurs sacs poubelle direction la carrière Gralex, où ils ont procédé à un opération de nettoyage.  Visiblement le site en avait bien besoin. 

Ce dimanche, les plagistes était peu nombreux aux abords du plan d’eau de l’ancienne carrière Gralex, et c’est heureux puisque le site, rappelons-le est interdit à la baignade, qu’il s’agit d’une propriété privée et que désormais la police veille.

Quelques jeunes avaient néanmoins décidé d’y aller, mais comme annoncé sur la page Facebook de Nicolas, ce n’était pas pour s’y détendre.

« Le but n'est pas d'aller se baigner ou de crapahuter dans les surplombs. Nous n'escomptons par ailleurs aucune gloire personnelle et souhaitons juste redonner un peu d'éclat naturel à ce dépotoir sans nom tout en essayant de sensibiliser les plaisanciers qui y passent. »

Suite à l’appel lancé sur les réseaux sociaux, ce sont donc 6 personnes qui se sont finalement retrouvées pour nettoyer le site.  Nicolas d'abord, originaire de Marchienne-auPont, il a eu cette idée suite à d’autres initiatives de jeunes et a très vite été rejoint par deux amis. Nous l'avons contacté il nous explique ce qu'il a trouvé. 

« A vrai dire on n'a pas fait un compte exhaustif, mais on est autour des 50 sacs poubelle noirs et bleus plus  les encombrants. Un premier ramassage avait déjà été fait il y a quelques jours avec une 20aine de sacs. Parmi les objets les plus surprenants nous avons trouvé entre autres une porte de frigo, un extincteur et aussi de nombreux langes bien remplis. Ce qui nous a étonné par contre ce sont les sacs estampillés de la ville de Bruxelles, remplis d'immondices mais tout simplement balancés dans les fourrées. Nous n'avons pas compris la logique d'utiliser un sac destiné aux collectes pour ne pas prendre la peine de le mettre sur la rue. Enfin, nous avons remarqué une quantité impressionnante de canettes pleines et calcinées retrouvées dans des restes d'immondices brûlées » 

Des habitants de Montigny-le-Tilleul sont également venus prêter main forte au trio, attristé par l’état du site.

« Il s’agit d’une propriété privée, mais on ne peut pas laisser tous ces déchets s’accumuler », expliquent-ils. « C’est surprenant de voir la crasse accumulée ici ! En tout cas, nous disons bravo à la police de Charleroi et de Germinalt pour leur travail. Cet été, il nous semble qu’il y a eu moins de monde ici que les étés précédents… » 

En milieu d’après-midi, la petite équipe de nettoyeurs s'est quittée, mais a aussi décidé de remettre ça très bientôt. 

gralex 1

gralex 2


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept