Aller au contenu principal

Coronavirus: les écoles étaient désertes ce lundi matin

Il ne fallait pas faire la file ce matin pour traverser les portails des écoles ce lundi matin. Pas ou peu d'élèves avaient pris la route de leur établissement scolaire. Les professeurs étaient bien présents pour surveiller ces élèves. 

D'ordinaire, la classe de première maternelle de madame Laurie compte une vingtaine d'élèves. Aujourd'hui, il n'y en a que deux et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il fait anormalement calme. 

"C'est une journée un peu particulière et c'est un drôle de sentiment de voir son école vide, confie la directrice de la section maternelle du Roton à Charleroi, Laurence Quernec. La garderie sera assumée le matin, durant et après les heures de cours également."

En tout et pour tout, neuf élèves étaient présents et pour éviter au minimum les contacts, chaque bambin est surveillé par un professeur. 

"On doit faire attention à l'hygiène, confie Laurence Quernec. On doit prendre certaines précautions, expliquer aux enfants de ne pas trop se rapprocher et ce n'est pas toujours évident avec des petits enfants de section maternelle. Mais les parents font un bon travail de sensibilisation à la maison."

Pas question de donner de la nouvelle matière ! 

Au collège du Sacré-Coeur à Charleroi, un seul élève a répondu présent sur les 946 que compte habituellement l'établissement. Les cours sont suspendus mais pas question de rester à ne rien faire.

"Nous avons demandé aux professeurs de fournir du matériel pour occuper les élèves durant les trois semaines qui viennent, dit Eric Van Den Bossche, le directeur de l'école carolo. L'idée est d'entretenir les connaissances et de retrouver des élèves qui auront un minimum d'informations et de formation lorsqu'ils reviendront à l'école."

Si la plateforme est utilisée depuis plusieurs années déjà par certains professeurs, c'est l'occasion de l'utiliser concrètement. Le but n'est pas de donner de la nouvelle matière mais bien d'utiliser ce confinement pour que les élèves gardent le rythme en assimilant une matière qu'ils n'auraient pas comprise entièrement.

L'absence de ces élèves permet également au personnel d'entretien de pouvoir désinfecter toutes les classes et les cuisines. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept