Aller au contenu principal

Du personnel de BSCA pourrait renforcer l’équipe de l’aéroport de Liège

Du personnel de BSCA pourrait renforcer l’équipe de l’aéroport de Liège

Depuis mardi dernier, l’aéroport de Charleroi (BSCA) a été contraint de fermer complètement ses portes aux voyageurs, en raison de l’annulation de la plupart des vols et de la fermeture des frontières de nombreux pays. Cette crise du Coronavirus plonge donc également de nombreux travailleurs dans une incertitude professionnelle et financière.

Dans ce contexte, selon nos collègues de Sudpresse ce matin, les aéroports de Liège et de Charleroi, que l’on a souvent opposés, misent sur la collaboration…

L’aéroport de Charleroi est en hibernation tandis que celui de Liège, orienté vers le fret, risque de manquer de bras… Ensemble, deux opérateurs planchent sur une solution win-win.

Le CEO de l'aéroport de Charleroi Philippe Verdonck précise qu'il n'a pas eu d’autre choix que de mettre le personnel en chômage économique. Liège, de son côté, poursuit sont activité cargo. Et au vu de l’augmentation de son volume d’activité, il pourrait avoir besoin d’un coup de main. Comme partout ailleurs, les cas d’écartement et de maladie se multiplient. L’aéroport de Liège a donc sollicité BSCA pour mettre à disposition du personnel dans le but d’assurer la continuité de ses opérations cargo. Après avoir interrogé l’auditeur du travail, l'aéroport carolo a répondu positivement à cette proposition. Les accords sont en train de se finaliser.

Et Philippe Verdonck veut rester confiant pour l’avenir de l’aviation. « Je ferai tout pour que chacun retrouve son job », a-t-il ajouté.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept