Aller au contenu principal

Bilan positif et le plein de projets pour le centre culturel de Momignies

Les bons voeux du centre culturel de Momignies

Le centre culturel de Momignies, a présenté ses voeux à la population, ce jeudi 23 janvier. La directrice Micheline Masay en a profité pour tirer le bilan de l’année écoulée, mais aussi pour braquer le projecteur sur 2020.

Au menu des festivités, la reconnaissance du centre pour les 5 années à venir ainsi que de nombreux projets dans les cartons.  Si l’année 2019 a été riche en évènement, celle qui s’annonce risque d’être laborieuse. 

Un petit peu d’histoire…

Momignies, ses 7 villages et ses 5300 habitants, se sont dotés très tôt d’un foyer culturel.  Né en 1980, il fut reconnu officiellement 5 ans plus tard. En 1996, c’est l’avènement d’un véritable centre culturel qui en 2004 gagne du galon en montant de catégorie et renfloue du même coup ses caisses avec une subvention indexée.

Aujourd’hui, le centre culturel compte quatre employées. Dès 2018, la petite équipe s’est attelée à mettre toutes les chances de son côté pour faire reconnaitre leur centre culturel à l’aube d’un  nouveau décret, et bingo ! La nouvelle est tombée en ce début janvier, le centre est reconnu dans son action culturelle générale pour une nouvelle période de 5 ans.  Avec à la clef l’octroi des points APE nécessaires au bon fonctionnement de l’institution pour 2 ans. L’aventure ne fait que commencer. 

L’année écoulée, riche en festivités et innovations

L’année 2019 a été riche en festivités et en animation théâtrale de tout genre. Mais le projet phare fut sans conteste la Carabelle.  Une demande de la population, d’un groupe de femmes plus précisément, désireuses d’activités au plus près de leur lieu de résidence.  

Appel aux dons avait été lancé l’an dernier pour ce projet dont le slogan pourrait être : Si tu ne vas pas au centre culturel, le centre culturel viendra à toi . 

Fête de l’été, village des associations, promenade gourmande, chant choral, parcours d’artistes, salon énergie, conférence et fête de Noël, ont également émaillé l’année 2019 et en 2020 ça continue

Enjeu jeunes 

« La reconnaissance du centre culturel a permis l’engagement à mi-temps d’une jeune animatrice originaire de la région. explique Micheline Masay, la directrice du centre. Une jeune dame de la région, et chaque mot à son sens, parce qu’un des enjeux majeurs du nouveau contrat programme, c’est la jeunesse. » . 

Avec le souci supplémentaire de favoriser l’émergence de CRACS, des citoyens responsables actifs, critiques et solidaires.  Comment ? En allant à la rencontre des jeunes pour apprendre à les connaitre et les informer sur les actions culturelles de leur entité.  L’idée est de leur proposer un grand défi, un vrai projet jeunes, avec un vrai budget à la clef (5000 euros).

Ce concours s’adresse aux 15-25 ans, il leur sera demandé d’imaginer un projet culturel, solidaire, citoyen et/ou responsable. Les dossiers de candidature sont attendus dès le 15 novembre et jusqu’au 31 décembre 2020. Pour la réalisation concrète entre juin 2021 et décembre 2022.

Mettre du liant entre les 7 villages

Autre objectif poursuivi par le centre et inscrit dans le nouveau contrat programme : la proximité. 

Et voilà la Carabelle qui repasse. Un projet déjà entamé l’année dernière par un appel aux dons et qui se poursuivra grâce aux 9000 euros finalement récoltés.  

Avec 3000 euros, le centre culturel compte acheter une vraie caravane et l’aménager soit avec l’aide d’une école ou avec les jeunes de l’entité. Celle-ci pourra ensuite accueillir différents services : publics ou privés (pédicure, coiffeuse, esthéticienne ou Cpas, ADMR, bibliothèque…) toutes les idées sont les bienvenues. Elle sillonnera ensuite les 7 villages de l’entité pour aller au plus près de la population.

De nouvelles idées qu’il faudra mener à bien, en parallèle avec toutes les animations récurrentes, et ça commence avec le carnaval le 27 février prochain. 

Fidèle au slogan, pas de pétrole mais des idées, Momignies et son centre culturel tire force et richesse de son statut de commune rurale, avec une population jamais à court d’idées.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept