Aller au contenu principal

N54: le coup de gueule du bourgmestre de Beaumont. Stop au trafic de délestage

Après les bourgmestres d’Erquelinnes et Merbes-le-Château, entre autres, c’est cette fois, le majeur de Beaumont qui réagit à la décision de ne pas terminer la jonction de la N54. Si les deux premières communes citées sont les plus directement importées, Beaumont fait partie des dommages collatéraux. Le trafic de délestage y est plus qu’important, et la continuation de la N54 aurait allégé la circulation. Le bourgmestre de Beaumont pousse donc aujourd’hui un coup de gueule. 

C’est l’embouteillage quasi permanent

C’est le quotidien du centre-ville de Beaumont. Des camions, des voitures, des bus, qui envahissent les rues et carrefours. Beaumont espérait que l’allongement de la N54 permettrait de régler le problème. Comme ça ne se fera pas, le bourgmestre se dit oublié et sa ville comme faisant partie des dégâts collatéraux de la décision.

« Tout le monde sait que si les problèmes sont incontestables au niveau des entités d’Erquelinnes, de Merbes, de lobes et de Thuin, que Beaumont est une zone de délestage, se plaint le bourgmestre de Beaumont, Bruno Lambert. Puisque Beaumont est une commune qui est traversée par la N53 et la N40. Et donc nous sommes en attente plus que quiconque de la réalisation de la N54. »

Et pour lutter contre le trafic de camions dans le centre, malgré les déviations, ce matin, un panneau lumineux a même été placé pour tenter de dissuader les poids-lourds. De petits travaux sont en cours dans le centre, et le trafic est encore plus difficile. Mais c’est toute l’année que le problème se pose.Il faut dire que la configuration de Beaumont la désavantage par rapport aux communes voisines en terme de trafic de délestage. Et le bourgmestre de poursuivre:

« Je ne peux que saluer tous ceux qui ont dit qu’on ne pouvait plus faire les routes aujourd’hui comme avant, c’est à dire juste une bande autoroutière. Je pense que la route doit inclure des espaces pour les piétons ou le co-voiturage, par exemple. (…) Mais nous sommes les plus pénalisés. Lobbes et Thuin fonctionnent avec la Ville Haute et la Ville, ce qui rend très difficile le passage d’un charroi lourd. Donc les routiers font le choix de passer par Beaumont. »

Un trafic trop important qui est une vraie nuisance, pour les riverains, les commerces, mais aussi l’état des routes. Mais à Beaumont, on désespère de trouver une solution sans allongement de la N54.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept