Aller au contenu principal

Relighting : Charleroi investit dans les économies d’énergie

Relighting : Charleroi investit dans les économies d’énergie

L'éclairage des bâtiments communaux est un dossier qui a été pris à bras le corps par Xavier Desgain, l'échevin en charge des bâtiments : le parc immobilier de la Ville de Charleroi est en effet disparate et ancien, les pertes d'énergie y sont courantes et, à côté d'un ambitieux programme de rénovation énergétique, un marché stock a été passé pour équiper en LED un nombre maximum de bâtiments.

Un programme a été mis sur pied, dit de relighting qui s'est d'abord attaqué, en collaboration avec IGRETEC, aux installations sportives qui en avaient un impérieux besoin et qui a été rondement mené. Une seconde phase, qui a pour priorité les écoles et les crèches est actuellement en cours. Il est en effet constaté que la lumière LED, outre qu'elle consomme beaucoup moins d'énergie électrique que les autres types d'ampoules, a une luminosité qui se rapproche de celle du jour et qu'elle est donc meilleure pour la santé et la concentration.

Fin de semaine passée, la crèche de l'Espoir et la section maternelle de l'Ecole de la Cité Parc, toutes deux situées à Marcinelle, ont ainsi vu leur chantier de relighting bouclé, elles succèdent ainsi à l'Académie de Gosselies qui a été la première à bénéficier de ce lifting lumineux puisque les travaux s'y sont terminé début de cette année qui permettra des économies à hauteur de 61%.

Pour les deux bâtiments, les travaux ont consisté en le remplacement de l'ensemble de l'éclairage du bâtiment par un éclairage LED. La gestion se fera désormais grâce à des détecteurs d'absence en intérieur et par une horloge crépusculaire en extérieur. Les normes d'éclairement, qui n'étaient pas atteintes partout, le seront désormais.

Quant aux économies d'énergie générées par ces travaux, elles sont très importantes et
permettent d'envisager un amortissement des travaux très rapide.

A la Crèche l'Espoir ainsi, la consommation passera de 18.000KWh à 8.800 avec une facture qui sera tout bonnement divisée par deux : de 4.500 à 2.200 euros par an. Le tout pour un investissement de 16.000 euros.
Pour l'Ecole de la Cité Parc, les ratios sont un peu moins spectaculaires mais restent très positifs ; pour un investissement de 23.000 euros, les économies d'énergie atteindront près de 10.000KWh pour une facture qui passera de 5.200 à 3.000 euros.

Nouveaux chantiers

Cette semaine, une nouvelle phase commence avec l'ouverture de deux nouveaux chantiers : la section maternelle et la salle de gym de l'école des Gonceries à Mont-sur-Marchienne et la crèche Les Tchots, à Gosselies. Pour ces deux implantations, les travaux sont programmés jusque juin : fin prévue le 14 aux Gonceries, le 4 à Gosselies.
Une dizaine d'autres implantations bénéficieront d'une telle aubaine au cours de cette année. Une autre programmation prendra ensuite le relais pour le reste de la législature. Ces investissements économiseurs d'énergie s'inscrivent dans une politique volontariste initiée par la Ville de Charleroi de lutte contre le réchauffement climatique et intègrent également l'objectif zéro carbone qu'elle s'est fixé.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept