Aller au contenu principal

Jeunes en Service Citoyen: un contact humain bien utile en maisons de repos

Parmi les nombreuses personnes qui s’investissent bénévolement pour aider pendant cette crise du Coronavirus, certains effectuent leur Service Citoyen, un service volontaire de six mois proposé aux jeunes dans divers domaines utiles à la société. Avec la crise sanitaire, les services citoyens ont été interrompus mais ont repris principalement dans les maisons de repos. Elodie est l’une de ces jeunes. Elle effectue son service citoyen au hôme Saint Joseph de Montignies-sur-Sambre. Nous l’avons rencontrée.

 

Après une suspension, les Services Citoyens ont repris dans les maisons de repos

Pour Elodie, cet après-midi, c’est promenade dans le parc avec les pensionnaires. Elle avait commencé son service citoyen volontaire de six mois au home Saint-Joseph en février. Mais avec le coronavirus, tous les services citoyens, dans la culture, l’environnement, le sport, l’éducation ou le social ont été interrompus.

« On a du suspendre toute une série de missions dans les secteurs qui n’étaient pas prioritaires, explique François Ronveaux, le directeur de la plate-forme Service Citoyen. On a maintenu les missions dans l’aide aux personnes dans le contexte de la crise sanitaire. Le temps de se réorganiser, on a reproposé à tous ces jeunes qui étaient dans des missions d’environnement, culturelles et autres, de se réinvestir dans des missions directement au service de la crise sanitaire. »

La plate-forme cherche toujours des jeunes pour des services citoyens dans les maisons de repos. Elodie, elle, a choisi de revenir auprès des personnes âgées.

« On s’y attache à nos personnes âgées, témoigne Elodie. Ils sont touchants. Ils sont drôles. Ils ne comprennent pas toujours ce qui se passe. Ils nous posent des questions sur nos masques. Mais ils sont gentils et on les aime bien. »

 

Un côté humain que les professionnels ne peuvent plus donner pour l’instant

Le Home Saint-Joseph de Montignies-sur-Sambre travaille avec les jeunes en service citoyen tout au long de l’année. Mais dans cette période de crise, le rôle de ces jeunes est encore plus important.

« Ca donne le côté humain que pour le moment, comme on court beaucoup et qu’on doit faire beaucoup de choses, le fait que des jeunes comme Elodie viennent ici bénévolement apporte une dimension qu’il n’y qu’eux qui peuvent donner. », reconnaît isabelle Dasnoy, la directrice du Home Saint-Joseph.

 

« Comme une petite-nièce en visite… »

Elodie donne aussi un coup de main pour servir les repas, ou d’autres petites tâches en interne. Mais le plus important, c’est le contact avec les personnes âgées.

« On se sent utile, ajoute Elodie. On se sent motivé. Le risque zéro n’existant pas, je me suis dit que je pourrais aussi bien l’attraper en faisant mes courses. Tout autant que je peux l’attraper e étant avec nos petits vieux dans les homes. Ils ont besoin d’attention et de plus de bénévoles pour qu’on puisse faire beaucoup plus de choses. Je discute avec les pensionnaires parce que les aide-soignantes n’ont plus le temps qu’elles avaient avant pour le faire. »

« Le Covid va nous faire perdre beaucoup de résidents, déplore encore la directrice du home. Mais je pense que le fait de ne pas voir leurs proches va nous en faire perdre tout autant, si pas plus. On réfléchit au déconfinement. Mais c’est vrai que ce côté relationnel qu’Elodie apporte est important dans le contexte actuel. C’est comme si on avait une petite-nièce ou une petite-fille qui vient rendre visite. Et c’est une dimension non-négligeable actuellement. »

La plateforme Service Citoyen recherche toujours des jeunes de 18 à 25 prêts à s’investir. Les renseignements et inscriptions peuvent se trouver sur www.service-citoyen.be .


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept