Aller au contenu principal

Le marché dominical de Charleroi déménage!

C’est une véritable institution à Charleroi : le marché dominical va changer de lieu. En cause : les travaux à venir à la ville Haute. Un marché légèrement plus petit pour éviter les espaces vides verra le jour d’ici le printemps.

Le marché de Charleroi, bien plus qu’un marché

C’est juste derrière le tribunal du commerce sur le Boulevard Defontaine que les maraîchers prendront bientôt place pour le marché dominical. Avec les travaux de la ville Haute qui approchent, il a fallu prendre une décision. Mais pour l’échevin, impossible de supprimer ce rendez-vous incontournable. 

"Moi, personnellement, je ne peux envisager ou imaginer un Charleroi sans son marché du dimanche. Cela fait partie des moeurs. Il existe depuis 150 ans! Ce n’est pas aujourd’hui qu’on va supprimer le marché" confie Mahmut Dogru, échevin en charge des marchés à Charleroi. 

Un tout nouveau circuit imaginé

Charleroi compte en moyenne 350 maraîchers. Un chiffre qui peut grimper jusqu’à 500 lors de la bonne saison. Ce déménagement est donc assez conséquent à organiser. 

"Il faut prévoir pour que ces commerçants ne soient pas pénalisés par des travaux et donc il fallait revoir un nouveau circuit pour le marché. Nous avons extirper le marché de la zone des travaux. Car les travaux ont déjà commencé avec les impétrants. Au boulevard Jacques Bertrand, il y a des tranchées qui se font. Demain, cela sera sur le marché actuel donc autant ne pas attendre et se préparer pour la belle saison" détaille l’échevin. 

La nouvelle configuration provisoire du marché sera reportée sur la rue d’Orléans, le boulevard Defontaine, le boulevard Joseph II, la rue Léon Bernus, la rue de la science, la rue du gouvernement, la rue Tumelaire, le boulevard Janson, la rue Isaac et enfin la rue du parc. 

"Ce circuit, c’est une boucle. Le citoyen qui va venir faire sa balade dominicale va se retrouver dans une boucle qui sera plus agréable dans la promenade. Ce sera un marché plus compact. Il n’y aura plus de trous entre les maraîchers" explique Mahmut Dogru. 

La ville attend désormais l’installation des bornes électriques d’Ores pour les maraîchers. Le nouveau circuit du marché dominical devrait durer au moins 4 ans et être mis sur pied d’ici le printemps. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept