Aller au contenu principal

Les Lacs de l'Eau d'Heure se préparent à accueillir l'Ironlakes

3.8 km de natation, 180 km à vélo et 42 km de course à pied: voilà ce qui attend les triathlètes le 22 septembre prochain lors de l'Ironlakes sur le site des Lacs de l'Eau d'Heure. 

Pas encore le label "Ironman" ! 

Le dernier Ironman belge en date était celui d'Anvers qui avait eu lieu il y a de ça dix ans. Ici, on se laisse deux années pour obtenir le label afin d'être le seul et l'unique Ironman organisé en Belgique.  

La championne de Belgique prendra le départ de la petite distance ! 

« C’est un site incroyable qui a une capacité d’accueil au niveau des logements. Dans son ensemble, le site se prête à accueillir ce genre d’événement international », explique l’organisateur, Florian Badoux. 

L'aspect mobilité était au coeur du débat lors de cette conférence de presse car les communes des alentours vont être fortement impactées. Dans une moindre mesure, il sera interdit de naviguer sur le lac selon un périmètre défini.

« Froidchapelle, Cerfontaine, Chimay, un peu aussi du côté de Beaumont sont les communes qui seront au coeur de l’événement. Nous avons prévu tout un plan de mobilité avec des zones de rond-point pour pouvoir accéder aux différentes attractions. Nous allons aussi déposer un flyer dans chaque boîte aux lettres des riverains pour qu’ils puissent être informés afin de les rassurer via-à-vis de la mobilité », insiste Philippe Fourmeau, le porte-parole des Lacs de l’Eau d’Heure.  

5000 personnes sont attendues sur le site. 

1000 personnes de 17 nationalités différentes seront au départ de la grande ou de la petite distance de ce triathlon. 

Accueillir ce type d'événement, c'est aussi promouvoir la région au-delà de nos frontières. Toutes les infos pratiques pour le jour J sont à découvrir sur le site www.ironlakes.be


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept