Aller au contenu principal

Situation catastrophique pour le sport amateur

Le sport amateur souffre. Un sondage mené par l'AISF le prouve: beaucoup de clubs se retrouvent au bord du gouffre et ce sont pas moins de 15000 affiliés qui ont déserté les terrains et les salles. Il ressort de ce rapport que les cotisations entrent pour 42% dans le budget d'un club, 41% concernant les rentrées buvettes et soupers. Ces 83%, les clubs en sont privés, constate le directeur de l'Association Interfédérale du Sport Francophone, Serge Mathonet.

La ministre des Sports, Valérie Glatigny a débloqué un budget de 3000000 d'Euros, c'est insuffisant pour empêcher les entités sportives de couler, comme le confirme Daniel Van Daele, le président de la fédération francophone de volley.

Or, c'est 1/4 de la population qui est liée au sport amateur en FWB. 1/4 de la population, actuellement privée de son hobby. Dans le sport amateur comme dans d'autres secteurs, l'urgence est manifeste.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept