Aller au contenu principal

Sporting: des nouveaux protocoles pour les supporters

Le Sporting de Charleroi recevra samedi, sur le coup de 16h15, l'équipe de Saint-Trond, dans le cadre de la deuxième journée du championnat. Une rencontre qui se déroulera, sous certaines conditions sanitaires, avant que d'autres seront d'application dès le 13 août prochain. On fait le point sur toutes ces mesures.

5000 supporters, avec des règles à respecter

J-2 avant le retour des supporters au Mambourg à l’occasion de la venue de Saint-Trond. Une rencontre limitée à 5000 personnes et qui se déroulera sous certaines conditions.

« Effectivement, les supporters devront former idéalement une bulle de huit personnes, afin que nous puissions remplir le stade à son maximum de capacité, c’est à dire 5000 fans. Pour ce faire, la billetterie sera encore accessible ce vendredi et ce samedi », indique Pierre-Yves Hendrickx, le Directeur Administratif du Sporting de Charleroi.

Buvettes ouvertes et interdiction de fumer dans le stade

Les buvettes seront quant à elles ouvertes et le service sera assuré au comptoir, mais attention, la consommation sera uniquement autorisée à votre place. Par contre, à partir de cette saison, le Stade du Pays de Charleroi devient non-fumeur. Pas question donc de s’en griller une, sous peine de sanctions, même si une certaine tolérance sera d’application pour les premiers matchs.

« A partir de cette saison, le stade du Mambourg devient totalement non-fumeur, comme tous les autres stades de D1A et D1B en Belgique. En raison de la crise sanitaire, il n’y aura pas de zone fumeur prévue dans l’enceinte du stade. Fumer dans le stade peut entrainer des amendes et une interdiction de stade », ajoute Pierre-Yves Hendrickx.

De nouvelles mesures dès le 13 août 

Quant aux mesures qui entreront en vigueur dès le 13 août prochain, là aussi, il y aura des changements.

« Le supporters devront à partir de la venue de l’Antwerp, présenter un Covid Safe Ticket ou un test PCR négatif datant de 48 heures maximum. Il peuvent également prouver qu’ils ont été guéris du Covid au cours des six derniers mois et qu’ils possèdent un certificat de guérison », conclut Pierre-Yves Hendrickx.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept