Aller au contenu principal

Un bébé décède suite à un accident de la route; le père a pris la fuite

Un bébé décède suite à un accident de la route

Ce mercredi 30 décembre, un grave accident de la route, s’est produit entre Macon et Momignies coûtant la vie à un nourrisson de 3 mois.  Le père était conducteur et aurait perdu le contrôle du véhicule.  Mais à l’arrivée des secours, il aurait pris la fuite laissant la mère seule avec deux enfants de 2 et 3 ans et le bébé.

C'est aux alentours de 17h50 que s'est produit un accident très violent sur la N951 entre Macon et Momignies.  Une voiture a percuté une rambarde et fait plusieurs tête-à-queue.

La mère ainsi que les deux enfants ont été blessés, mais leurs jours n’étaient pas en danger.  Par contre, un bébé de 3 mois a été éjecté hors du véhicule suite au choc.  Les secours ont rapidement pu intervenir et emmener le nourrisson à l’hôpital mais malheureusement, il a succombé des suites de ses blessures le lendemain matin.

Le père de famille aurait perdu le contrôle de son véhicule.  Le choc a été très violent, la voiture est solidement endommagée à perdu un essieu.  Pour une raison toujours indéterminée par les enquêteurs, le siège auto du bébé à été éjecté de l’habitacle.

La voiture n’était visiblement pas en ordre d'assurance et le père de famille n’était pas en possession d’un permis de conduire.

Lors de sa déposition, la mère aurait désigné une tierce personne en tant que conductrice du véhicule au moment des faits. Or il s'est rapidement avéré qu'elle n’avait rien à voir avec l’accident. Il semble que la maman a menti pour protéger son compagnon.

Car plusieurs pistes ont amené les enquêteurs à conclure que c'est effectivement  le père de famille qui était au volant du véhicule au moment de l'accident.  Il a été arrêté un peu plus tard dans la soirée par la police de la Botte du Hainaut.

Les parents ont été privés de libertés « Vu les déclarations nébuleuses et mensongères du père et de la mère de famille, de nombreux devoirs d’enquêtes ont été lancés », explique le parquet de Charleroi. 

Vendredi matin, les parents ont été présentés devant le juge d’instruction.  Le père de famille a été placé sous mandat d’arrêt pour non-assistance à personne en danger, homicide involontaire et fausse déclaration.  La maman quant à elle a été arrêtée pour homicide involontaire également et fausse déclaration à la police.  Par contre, elle n'a été privée de liberté que durant le temps de son audition et a été libérée.  


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept