Aller au contenu principal

490 logements sociaux en moins à Charleroi: l'opposition défavorable

Hier soir le conseil communal de Charleroi a approuvé la liste des logements dits « à loyer d’équilibre », c’est-à-dire des logements loués au prix du marché privé contrairement aux logements sociaux dont le loyer est calculé en fonction du revenu des candidats locataires. Un point qui a fait bondir l’opposition.

C’était l’un des débats d’hier lors du conseil communal. La Sambrienne va faire passer 490 logements sociaux vers une autre affectation. Ce qui a fait réagir l’opposition PTB. 

La ville de Charleroi répond en nuançant le propos en expliquant que la ville n’est pas forcément responsable des logements. 

Même si elle n’est pas responsable, le PTB propose d’établir une grille contraignante des loyers. Elle permettra d’imposer un prix en fonction de différents critères comme la salubrité, la surface ou encore la situation. 

Actuellement, la région Wallonne a créé une grille indicative. Pour la ville, pas question de la supprimer et d’en créer une nouvelle. La suppression de logements sociaux pourrait augmenter significativement le loyer des logements privés. 

Par ailleurs, l’échevine du logement précise que personne ne sera mis dehors et que les logements concernés seront uniquement ceux où les baux se terminent. 
Le débat, très complexe, reste toujours ouvert ! 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept