Aller au contenu principal

Amour, sexe et transgression à l'Ancre!

 

Du 11 au 16 novembre, L’Ancre donne la parole aux femmes pour la première édition du Focus HétéroCLITE.  Le théâtre de la rue de Montigny nous propose 6 spectacles sans secrets ni tabous qui mettent en lumière différentes facettes du désir féminin. Dès le départ ton est donné  par une exposition d'Emilie Villes " Emika". Des corps de femmes finement dessinés, sur lesquels viennent se poser des silhouettes d'arbres japonisants.   A l’Ancre, comme on n’est pas macho, on a décidé de consacrer un focus à des femmes, autrices et comédiennes qui n'hésitent pas à se mettre à nus pour nous livrer leur vision de  leur intimité et de leur sexualité…Pour Jean-Michel Van den Eeyden, le directeur de l’Ancre, c'est dans l'air du temps, les femmes revendiquent qu'on ne leur a pas toujours accordée et ici on la leur donne 

Des spectacles audacieux

6 spectacles sont donc proposés.La 1ère à s’emparer du plateau de l’Ancre c’est Sarah Espour. La jeune française nous embarque dans « Continent noir » , "l’histoire de Suzanne une jeune femme qui s'ennuie dans sa petite ville de province. Pour elles, la relation avec des hommes sera une façon bien illusoire de conquérir une forme de liberté." Sarah a choisi une forme mixte entre théâtre et concert pour nous emmener dans son univers ….Hétéroclite, ce focus l’est assurément avec des spectacles qui sont aussi audacieux que variés 

Des propositions qui interpellent

La diversité tant au niveau artistique qu'esthétique ou au niveau du propos c'est ce qui plaisait a ce directeur qui a misé sur de jeunes créatrices. Il y aura des propositions autour des textes macho du rappeur Booba, mais aussi de la danse avec I-Clit. Fantasmes, sexes et transgressionL’Ancre n’a pas froid aux yeux et ses autrices  comédiennes ou danseuses n’ont plus 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept