Aller au contenu principal

Bientôt les soldes d’hiver : « Le moral n’est pas au beau fixe chez les commerçants »

Bientôt les soldes d’hiver : « Le moral n’est pas au beau fixe chez les commerçants »

À l’aube des soldes d’hiver, qui débutent lundi prochain, l’UCM a interrogé des commerçants indépendants wallons et bruxellois : « Le moral n’est pas au beau fixe, la crise sanitaire a desservi de nombreux commerces, tant en matière de chiffre d’affaires que de fréquentation des surfaces commerciales ». 

L’UCM a pour habitude d’interroger les commerçants indépendants à l’approche des soldes. Entre la crise sanitaire et les inondations, le moral n’est pas au top. Et pour cause, notamment, leur chiffre d’affaires est en baisse pour 6 commerçants sur 10.

« C’est la plus forte progression de nos résultats d’enquête, ils ne sont que 2 sur 10 à enregistrer une stabilité du chiffre d’affaires et autant en constatent l’augmentation », indique l’UCM dans un communiqué. 

 

Des craintes pour l’avenir 

Les raisons de ces pertes financières sont directement liées à la crise sanitaire et à la baisse de fréquentation de leur commerce qui en découle. Les commerçants ont peur pour leur avenir et celui de leur commerce. 

« Ils sont près de 6 sur 10 à formuler cette crainte et la lie directement au début de la crise sanitaire et aux mesures de fermetures/restrictions d’accès des commerces », poursuit l’UCM dans son communiqué. 

Et à l’approche des soldes, le moins que l’ont puisse dire c’est que ces indépendants ont du stock. Près de 4 sur 10 comptabilise un plus grand stock qu’à la même période l’an passé, jusqu’à 20 % plus volumineux

Concernant les réductions, les soldes débuteront par 30 % de remise pour près de 6 commerçants sur 10, ce qui est une entrée en matière assez habituelle.

A.P. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept