Aller au contenu principal

Charleroi - Echangeur N90-R3 : Une seule voie de circulation sur la N90 jusqu’à la mi-septembre

Charleroi - Echangeur N90-R3 : Une seule voie de circulation sur la N90 jusqu’à la mi-septembre

Dès ce mardi 30 juillet, la circulation sera réduite à une seule voie dans chaque sens sur la N90 au niveau du chantier des aménagements routiers des abords du futur Grand Hôpital de Charleroi afin de pouvoir réaliser des opérations de bétonnage sur la berme centrale du pont en surplomb du R3 ainsi que dans la partie centrale du giratoire côté Namur.

La période estivale de congés scolaires et son trafic moins conséquent sont mis à profit pour réaliser ces opérations qui entrainent un impact plus important sur la circulation. La voirie sera progressivement libérée au fur et à mesure de l’avancée des travaux.
L’aménagement du giratoire côté Namur devrait être terminé pour la mi-septembre. Une fois ce giratoire ouvert, les voies seront totalement libérées avec un retour aux conditions habituelles de circulation sur la N90.
Le giratoire côté Charleroi est déjà opérationnel depuis le printemps dernier.
Le by-pass de la N90 vers le R3 en venant de Namur pour remonter vers Heppignies reste ouvert à la circulation. L’autre by-pass en sortie du R3 vers Namur également.
L’ensemble des aménagements routiers devrait être terminé fin 2019. Après la mise en service du giratoire côté Namur (septembre 2019), les interventions sur la N90 seront pratiquement terminées. Il restera alors à effectuer quelques travaux de finition qui n’auront qu’un faible impact sur la circulation.

Pour rappel:
Ce chantier vise à améliorer la mobilité en vue de l’exploitation du nouvel hôpital du Grand Hôpital de Charleroi qui regroupera les activités des sites hospitaliers de Notre Dame, Saint-Joseph, Reine Fabiola, Sainte-Thérèse et de l’IMTR à partir de fin 2024.
Il comprend des travaux d’aménagement de mobilité et de sécurité à hauteur du double rond-point sur la N90 surplombant le R3 et la création de deux voiries pour l’accès au nouvel hôpital.

Concrètement, les travaux consistent à créer :

• sur la N90, un giratoire de 60m de diamètre côté Charleroi permettant la connexion avec la nouvelle voirie d’accès à l’hôpital et de nouveaux by-pass ;
• sur la N90, un giratoire de 50m de diamètre côté Namur et de nouveaux by-pass en remblai ;
• une berme centrale en béton à l’axe du pont au-dessus du R3 ;
• un by-pass en déblai (Charleroi-Beaumont) ;
• une voirie d’accès à l’hôpital avec la construction de deux ouvrages d’art en béton armé (accès sud) ;
• une liaison cyclable entre le RAVeL et l’hôpital en bordure de nouvelle voirie.

La plupart des travaux effectués en 2017 et 2018 ont été réalisés sans impact sur le trafic puisqu’ils ont principalement porté sur la construction des voiries d’accès nord et sud, sur le terrain des Viviers. Les phases qui impactent la circulation ont débuté le 1er octobre 2018.

Ce chantier représente un budget global de 4.283.453,78 € HTVA, dont 3.407.104,35 € à charge de la SOFICO et 876.349,43 € à charge du Grand Hôpital de Charleroi. Il est réalisé en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept