Aller au contenu principal

Charleroi: une nouvelle piste cyclable à l'entrée nord de la ville

Mobilité douce, avec cette nouvelle piste cyclable qui a été inaugurée ce matin à Charleroi. On le sait, l'ambition de la ville est de multiplier son empreinte écologique au sein de la métropole, notamment grâce à la création d'un ring à vélo, qui passe par l'aménagement de voiries qui sont adaptées. Et c'est le cas, entre Jumet et le rond-point du Marsupilami.

Une piste sécurisée pour les cyclistes

Les infrastructures routières réservées aux vélos continuent de se développer à Charleroi. C’est le cas à la rue de Lodelinsart, où la bidirectionnelle cyclable a été inaugurée ce matin. Un tronçon, qui constitue l’entrée nord de la ville.

« Ces travaux ont été financés entièrement sur fonds propres via le marché stock et ont permis de réaliser un nouveau marquage routier : ligne de stationnement, ligne striée, passage pour piéton et céder de passage ainsi qu’une piste cyclable. Cette dernière a été posée par les équipes du service signalisation de la Voirie. Ces investissements cyclables s’inscrivent pleinement dans la mise en œuvre de la mesure spécifique du projet de ville et du PST relative l’application du principe STOP en matière d’aménagement de l’espace public : priorité aux piétons et aux cyclistes afin de favoriser les modes de déplacement doux. Les services ont également exécuté d’importants aménagements en vue de créer des S.U.L (Sens Unique Limité) dans toute une série de voiries », indique Eric Goffart, échevin des Travaux Publics à Charleroi.

Amener en ville de nombreux usagers

Un nouvel aménagement, qui traduit l’engagement de la ville en terme de mobilité douce. 

« Ces nouvelles pistes aménagées et sécurisées renforcent le maillage cyclable de la Ville et permettent un meilleur partage de l’espace public. Il est primordial de favoriser l’utilisation du vélo. Avoir un espace bien réservé sur les voiries est un facteur essentiel pour inciter toujours plus son utilisation, moyen de déplacement quotidien ludique, économique et bon pour l’environnement », explique Paul Magnette, bourgmstre de Charleroi.

Multiplier par cinq la part modale des transports en vélo

Un plus-value incontestable, qui projette la ville dans un avenir durable, grâce notamment au projet du Ring Vélo.

« Les infrastructures cyclables vont continuer à se développer à Charleroi au bénéfice de tout le monde : si la part modale des vélos augmente, cela signifie que celle des voitures diminue. Moins de voitures en ville, c’est moins d’encombrement, moins de stationnement, moins de pollution aussi puisque désormais ce sont les voitures qui sont à Charleroi le premier vecteur de pollution, les statistiques des cabines de mesure de la qualité de l’air le montrent bien. A l’image de toutes les villes qui se réinventent une mobilité basée sur un mix plus équilibré entre les voitures, les transports publics et la mobilité douce, et on parle là pratiquement de toutes les villes d’Europe, Charleroi a tout à gagner à réaliser des investissements cyclables », conclut Xavier Desgain, échevin de la Mobilité à Charleroi.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept