Aller au contenu principal

Comme Notre-Dame, l'église de Mont-Sainte-Geneviève a brûlé il y a trois ans. La rénovation n'a pas encore commencé

Ca n’a bien sûr aucune commune mesure avec le dramatique incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, mais chez nous, un volent incendie a aussi détruit une église, il y a presque trois ans. La toiture et l’intérieur de l’église de Mont-Sainte-Geneviève à Lobbes ont disparu dans un incendie accidentel en mai 2016. Et depuis, les autorités communales négocient encore pour une rénovation de l’édifice religieux. L’église est toujours dans le même état qu’après l’incendie.

 

Deux ans et demie sans rénovation

Pour une petite église comme celle de Mont-Sainte-Geneviève, les dégâts sont importants. L’incendie du 24 Mai 2016 a ravagé la toiture et l’intérieur de l’édifice religieux. Les causes sont accidentelles mais indéterminées. Depuis, la commune se bat pour faire rénover les lieux. Deux ans après, rien n’a bougé. Les négociations avec l’assurance sont toujours en cours pour déterminer les responsabilités et ce qu’il faut rénover.

«Ca n’a rien de commun avec Notre Dame de Paris où on parle en centaines de millions, explique Francis Damanet, l’échevin des cultes de Lobbbes (MR).. Mais pour une petite église comme celle de Mont-Sainte-Geneviève, on est tout de suite entre un et deux millions d’euros. C’est énorme pour une petite commune comme nous 

On en est à déterminer les travaux à faire

Un avant-projet de rénovation est en cours de conception. Et pour aider, la commune a organisé cet après-midi une réunion avec des personnes qui pourraient leur donner des conseils. Mais la rénovation d’un édifice religieux est toujours difficile. Puisque certaines parties nécessitent l’intervention d’artisans spécialisés, comme pour les vitraux. La toiture, par contre, sera rénovée. Mais pas à l’ancienne.

Tout reste à faire…

« Aujourd’hui, on a fait en sorte que les dégts ne s’accentuent pas, poursuit l’échevin. Mais tout est à refaire. Combien de temps ça peut prendre? Restaurer la toiture, les murs de l’église, ça prendra certainement un an, peut-être deux. » Dès que la négociation avec l’assurance sera terminée. Ce n’est donc pas encore pour Pâques que les messe célébrées depuis deux ans dans la salle paroissiale toute proche de Sainte Geneviève pourront rejoindre les murs de l’église du village.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet | ProduWeb Logo Produweb