Aller au contenu principal

Horti découvertes: une journée toujours plus vivace

Chaque année au printemps, la journée Horti découvertes revient.  Une initiative de l'Agence Wallonne pour la promotion de l'agriculture, la fédération des horticulteurs wallons et le collège des producteurs.  L'évènement en est à sa 11ème édition et le public répond généralement présent.  Cette journée est l'occasion de faire le plein de plantes annuelles ou vivaces, d'herbes aromatiques ou d'arbres fruitiers.  Mais c'est aussi comme à Pironchamps l'occasion de découvrir ou re-découvrir son horticulteur de quartier. 

Frédéric et son épouse s'avancent timidement vers nous et pourtant voilà 8 ans, ensemble, ils ont eu la belle audace d'entreprendre.  Lui, est horticulteur de formation, elle, institutrice. Après ses études, Frédéric travaille à l'entretien des espaces verts de la ville de Bruxelles et en parallèle, ouvre un magasin pour son épouse à Gosselies. Mais en 2008, lorsque l'exploitation de son principal fournisseur de bégonias est à vendre, il ne lui faudra pas longtemps pour le racheter avec Virginie.  Aujourd'hui, derrière la petite façade du magasin qu'ils ont aménagé à Pironchamps il y a 4000 m2 de serres et pas moins de 100 000 plantes différentes. "on est bien caché derrière notre petite façade, elle fait 10m de longtemps je pense et on ne s'imagine pas ce qu'il y a derrière.  C'est l'ancienne exploitation et on a gardé ça comme c'était.  Les gens sont souvent surpris quand ils entrent et découvrent tout ça.  La phrase que  j'entends tous les jours c'est : "on ne savait pas que c'était si grand ! 

Ouvrir ses portes, c'est faire découvrir sa passion 

Les clients, eux, ne s'y trompent pas.  Ils savent où trouver les plantes qu'ils cherchent.  Jacques est venu aux portes ouvertes et il sait que demain exceptionnellement le magasin sera également ouvert pour l'opération Horti découvertes. Il est un client assidu et il sait pourquoi "Regardez ici on est en train de chercher après des tomates, nous dit-il, mais il y en a combien ? au moins 25 sortes".  Un peu plus loin, Colette est à la recherche de plantes pour ses jardinières "Généralement, on sait les fleurs que l'on veut pour nos vasques, on prend toujours les mêmes plantes et quand il y a des nouveautés, on prend des nouveautés.  Et puis quand on ne sait pas on demande.  Virginie est toujours de bon conseil". Conseiller, orienter mais surtout entretenir, voilà bien quelques-unes des facettes du métier d’horticulteur.  Au printemps, les serres fleuries attirent les visiteurs, c’est aussi le moment idéal pour le professionnel d’expliquer sa passion.

Le retour à la terre est aujourd'hui une évidence 

Si l'on en croit ces jeunes horticulteurs farciennois, le retour à la terre est une évidence.  Des journées comme les portes ouvertes ou Horti découvertes sont une occasion de plus de "Montrer que c'est pas juste une plante, qu'on prend, que l'on met en pot et que l'on arrose.  Avant il y a les semis, le repiquage, l'arrosage et le nettoyage.  Pour faire découvrir notre métier, notre passion et ne pas juste s'arrêter à la plante fleurie." Jacques est lui aussi convaincu "C’est bien de faire découvrir aux jeunes le métier d'horticulteur et surtout les horticulteurs de notre région." 

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à venir en stage ou à visiter l'exploitation de Virginie. La journée Horti-découvertes de demain, pensez-y c'est peut-être l’occasion de susciter des vocations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet | ProduWeb Logo Produweb