Aller au contenu principal

Charleroi : de nouveaux parkings payants

Charleroi : de nouveaux parkings payants

La physionomie des parkings payants dans la ville de Charleroi va changer dès la rentrée. Déjà depuis quelques mois, les parcmètres poussent dans les rues du quartier nord de Charleroi. C’est une décision qui n’est pas neuve, puisque cette expansion date de décembre 2017 déjà !

Cette carte est présentée sur le site de la RCA, la Régie communale autonome va donc s’agrandir. Le but est simple : éviter que les véhicules ne restent en extérieur du ring en attente, et donc éviter les voitures ventouses. C’est donc une zone blanche qui fera son apparition dans la zone nord de Charleroi. Un peu comme c’est déjà le cas depuis un an du côté de la rue de la Neuville et à l’arrière de la gare du Sud.

À Marchienne, des horodateurs ont été aussi installés en mars, mais (contrairement à ce qui a été dit lors d’un conseil communal) ils n’étaient pas encore actifs. La ville avait prévu de les mettre en fonction un mois après le confinement. Ce sera donc probablement pour la rentrée des classes. D’autres périmètres urbains doivent venir compléter le dispositif. Ils se trouvent dans la couronne de l’extraring urbain à proximité d’hôpitaux, ou sur des axes commerciaux où la place manque. Du côté de la ville, on prévoit des aménagements. Notamment du côté de l’avenue Paul Pastur. Dans ces zones, la durée de stationnement sera limitée à 30 minutes, afin de favoriser la rotation et d’éloigner les véhicules ventouses. Une fois dépassé le temps autorisé, des redevances forfaitaires seront établies. Mais ce ne sera pas pour tout de suite.

Selon la RCA que nous avons contactée ce matin, les demandes d’installations de zone blanches viennent souvent des riverains qui veulent plus de facilités pour pouvoir stationner en toute tranquillité.

La RCA va investir !

La Régie Communale Autonome a lancé un marché pour l’acquisition d’un deuxième scan-car. Une voiture équipée de caméras pour le contrôle en temps réel des véhicules. En 2019, les recettes de stationnement ont atteint près de 2,2 millions d’euros.

Opérateur de parkings.

La RCA assure la gestion de parkings en ouvrage, à commencer par celui de la Digue, qui compte 273 emplacements. D’autres parkings doivent entrer dans le giron de la Régie. À terme, celle-ci est appelée à administrer les nouveaux équipements en projet dans le cadre du programme Charleroi DC. À savoir, le parking Roullier, sous le futur campus des Sciences, des Arts et des Métiers et le parking des Expos, d’une capacité de 800 places. Pour améliorer la fluidité de la circulation urbaine, des panneaux dynamiques indiquant les emplacements disponibles doivent équiper les entrées de ville. Une étude est en cours au sein d’Igretec. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept