Aller au contenu principal

Comité de concertation: découvrez les nouvelles mesures en application !

Comité de concertation: découvrez les nouvelles mesures en application !

Le Comité de concertation, inquiet face à l’arrivée de variants et une troisième vague, a pris plusieurs décisions ce vendredi.

Voici les nouvelles mesures destinées à limiter à limiter la propagation du coronavirus :

  • Interdiction temporaire pour les voyages non-essentiels à l'étranger

L’année dernière, le retour des vacances de carnaval avait provoqué une flambée de cas positifs, débouchant sur la première vague de l’épidémie.
Les voyages de loisirs (récréatifs et touristiques) et donc non-essentiels seront interdits dès le 27 janvier.
Cette interdiction sera en vigueur jusqu'au 1er mars. Cette interdiction sera valable de la Belgique vers l'étranger et de l'étranger vers la Belgique. 
Des exceptions seront néanmoins possibles pour les travailleurs transfrontaliers et les voyages d'affaires.

Précision: Il ne s'agit pas d'une interdiction de circuler sur le territoire pour les belges ! 

Les Belges de retour de l’étranger qui sont contrôlés devront signer une déclaration sur l’honneur que le voyage était bel et bien essentiel. 

  • Un document pour justifier les déplacements 

Déclaration sur l'honneur. Les déplacements seront toutefois autorisés dans le cadre des études, pour le travail ou pour les zones frontalières (avec des contrôles aux frontières).

  • Quarantaine étendue 

La quarantaine (pour les voyageurs revenant d’une zone rouge) devrait être étendue à 10 jours. Le variant étant plus contagieux. Le système de testing lui ne change pas, avec un test obligatoire après un séjour de 48h à l'étranger. 

  • Réouverture des métiers de contact.

Le Comité de concertation a autorisé la réouverture des métiers de contact à partir du 13 février, sous conditions strictes, et si les courbes de l'épidémie restent favorables, confirme HLN. Il y aura néanmoins une évaluation sur la question le 5 février. Cela comprend donc, entre autres, les salons de coiffure, de beauté, de massage, de tatouage ou encore les barbiers.

Une charte de 10 règles sera appliquée :

Tous les professionnels des métiers de contact (coiffeurs, esthéticiennes, masseurs, tatoueurs) ainsi que leurs clients devront respecter les 10 règles suivantes:

- l’affichage sur la porte d’entrée du commerce des coordonnées du responsable COVID-19 ainsi que le nombe de personnes autorisées au sein de l’établissement (un client/10 m² avec un maximum de 2 personnes pour les surfaces comprises entre 10 et 20 m²).
- les clients devront patienter à l’extérieur, les salles d’attente seront inaccessibles. 
- les clients ne pourront venir que moyennant un rendez-vous préalable et leurs coordonnées seront enregistrées. Dix minutes doivent être prévues entre chaque rendez-vous afin de permettre le nettoyage et la désinfection des lieux.
- les soins en duo ne sont pas autorisés.
- les employés des métiers de contact devront se faire tester chaque semaine et devront prendre leur température avant chaque début de service.
- les établissements ne pourront proposer ni boissons, ni nourriture, ni magazines à leurs clients.
- les travailleurs des métiers de contact seront obligés de porter un masque FFP2.
- les clients seront dans l’obligation de porter un masque chirurgical (plus de masques en tissu autorisés)
- portes et les fenêtres devront rester ouvertes même par mauvais temps sauf en cas de présence d’un compteur de CO2 permettant de surveiller en temps réel la concentration de CO2 dans la pièce.
- les enfants de moins de 13 ans pourront être accompagnés d’un adulte, mais devront porter un masque dès l’âge de 6 ans.

  • Horeca, événementiel , culture

En attente de chiffres meilleurs. Les mesures de soutien sont prolongées. Un soutien sera également développé pour le secteur du voyage. 

  • Jeunesse et sports 

Pas de propositions. Un groupe de travail va étudier les possibilités. La situation sera réévaluée le 5 février. 

Les autres mesures restent d'application.
Le comité de concertation décidera, en fonction de la situation sanitaire, des prochaines mesures, le 5 février. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept