Aller au contenu principal

Exploitation de gaz de mine dans le bassin de Charleroi

Nos anciennes mines regorgent de ressources diverses mais principalement de gaz dit « de mine ». Ce gaz, souvent sous-exploité, peut être valorisé énergétiquement.

C’est ce que réalise déjà l’entreprise Gazonor depuis 2019 à Anderlues. Deux unités de cogénération y produisent de l’électricité à partir de ce gaz. Ce dernier est capté dans les anciennes galeries de charbon. Sa valorisation permet de produire de l’électricité, injectée dans le réseau local de distribution, pour la consommation de 14 000 habitants

Le bassin de Charleroi est l’endroit idéal pour développer ce genre d’exploitation car il possède ces ressources cachées grâce à son passé minier important. Le député Ecolo réclame donc à travers une question orale à la Ministre de l’environnement Céline Tellier, d’exploiter ces sols dans la région.

« L’exploitation du gaz de mine présente plusieurs avantages : le remplacement du gaz naturel importé par une énergie locale verte respectueuse de l’environnement, la création d’un circuit court de production pour une utilisation de proximité, la réduction de l’empreinte carbone du bassin minier mais aussi la contribution à l’autonomie et l’indépendance énergétique des communes. Il est essentiel de développer davantage l'exploitation de ces ressources au niveau de la Wallonie », explique le député Ecolo Christophe Clersy. 

Dans la réponse la Ministre de l’environnement affirmait qu’un site potentiel a fait l’objet d’une décision du Gouvernement le 17 mars dernier, visant à la publication au journal officiel de l’Union européenne d’un avis de mise en concurrence pour l’exploitation d’un gisement de gaz à Charleroi. Cette publication a été mise en suspens durant la crise du coronavirus mais la publication devrait paraître prochainement. 

« La Ville de Charleroi a décidé d’impulser une politique de transition énergétique ambitieuse qui prenne en compte la diminution nécessaire et attendue des coûts, la baisse de l’empreinte carbone et l’indépendance énergétique via l’exploitation de sources d’énergie locales. Dès les « Etats Généraux », des contacts fructueux avaient pu être pris avec les promoteurs de l’exploitation des gaz de mine et les opportunités d’exploitation sur le territoire de Charleroi avaient été identifiées. Le potentiel est très important : la production d’électricité et la récupération de la chaleur induite qui pourrait être valorisée, nous permettrait d’asseoir un réseau d’exploitation particulièrement efficace, local et économique », explique Xavier Desgain, échevin des Bâtiments et de la Transition écologique de la première métropole de Wallonie. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept