Aller au contenu principal

Jérémy Druaux le nouveau phénomène Youtube et Tik Tok ?

Du haut de ses 18 ans, Jérémy est en train d'imposer son style sur youtube et Tik Tok depuis une petite année et demi. Il propose un concept de micro-drague qu'il a lui même créé. Car s'il a ses modèles, le jeune carolo veut se donner un style propre. Une recette qui fonctionne visiblement puisqu'il comptabilise déjà plus de 1 500 abonnés sur Youtube et 16 k sur Tik Tok.

Il y a un an et demi, Jérémy était avec un ami dans le centre commercial "Rive Gauche" à Charleroi lorsqu'il a eu l'idée de proposer des vidéos de drague.  Des micro-trottoirs dans lesquels il joue à fond le registre de la drague. 

"C'est quelque chose de nouveau, un concept à moi ! Il existe soit des caméras cachées ou des "date" ou des  "blind date", mais j'ai rarement vu des micro-trottoirs comme les miens."

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde

Visiblement, Jérémy n'a peur de rien, ni de personne. Son kif c'est d'aller vers les gens, les surprendre et faire des vidéos. Il n'hésite donc pas à aller vers eux dans la rue, à Charleroi, à Bruxelles ou à Louvain-la-Neuve. 

"Ce qui me fait rire, c'est l'authenticité des gens. Leur façon d'être au naturel et leur folie. Je ressens directement les gens comme ça et du coup ça matche !"

Jérémy a ses modèles dont le français Loris giuliano, mais son inspiration vient surtout des Etats-Unis, du rêve américain. 

"Lui (Loris Giuliano) c'est plus des micro-trottoirs sur des thèmes plus généraux où c'est le reconfinement, les violences policières, la drague... etc. Sinon, je m'inspire plus des américains. Mais comme les micro-dragues je suis seul à le faire, je m'inspire surtout des gens qui drague tout court en fait. C'est donc un soigneux mélange entre différentes choses. C'est ce qui m'attire et je suis sur que ça peut marcher."

Les vidéos les plus récentes, ont été enregistrée à Louvain-la-neuve, là où Jérémy poursuit des études en e-business.  Il y réalise un petit jeu qui va lui permettre de récolter des "smacks", un jeu dangereux qui pourrait ne pas plaire à tout le monde. 

"On ne peut pas rire de tout avec n'importe qui, il faut sentir les gens. Et je pense que nous les jeunes, on est un peu plus insouciants et on peut rire un peu plus de tout. Si je compare avec la génération avant la mienne. Et si ça ne plait pas, on va plus se dire les choses en face."

Vous pouvez retrouver Jérémy sur youtube, ou sur Tik Tok 

 

Revoir notre émission sur les influenceurs carolos:


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept