Aller au contenu principal

La hausse des prix de l’énergie, les achats groupés seraient-ils la solution aux économies ?

Avec l’augmentation record des prix de l’énergie, les regroupements d’achats vont devoir également s’adapter. Dans la Province du Hainaut, ce ne sont pas moins de 75 communes qui collaborent avec l’intercommunale CENEO afin de réduire les factures d’électricité et de gaz naturel. Pour le CPAS de Charleroi, notamment, l'économie réalisée est de 900.000 euros par an.

L’augmentation record des prix de l’énergie a un réel impact négatif sur les ménages ainsi que les institutions publiques. La solution pourrait être les achats groupés pour l’énergie et le gaz naturel afin de faire de belles économies.

À Gilly, le CPAS adhère à ce regroupement d’achats avec l’intercommunale Ceneo depuis 2007 et connaît des réductions de plusieurs centaines d’euros par an.

" Si nous n’avions pas conclu de contrat avec la centrale d''achat CENEO, on aurait été impactés par une hausse de 80.000 euros par an ", indique Philippe Van Cauwenberghe, président du CPAS de Charleroi.

En effet, grâce à ce regroupement d’achats, le CPAS ne connaîtra pas d’ici 2022 en tout cas un impact sur l’augmentation des prix de l’énergie.

" La centrale d’achat a fixé ses prix depuis l’année 2020 et donc pendant une période de trois ans, les prix ne peuvent pas augmenter ", explique Youssef Rahmani, directeur financier du CPAS de Charleroi.

Une économie de 900.000 euros

Grâce à cela, le CPAS de Charleroi fait une économie de 900.000 euros, indique Youssef Rahmani.

" Nous avons également mis en place au sein de nos différentes structures des panneaux photovoltaïques ainsi que des chaudières "nouvelle génération" qui permettent d’avoir une stabilisation voire une réduction des dépenses énergétiques."

Les achats groupés ont des avantages considérables sur la hausse des prix de l’énergie et du gaz naturel.

" Notre centrale d’achats d’énergie au niveau de CENEO négocie avec les fournisseurs environ 730 millions de kilowatts par an au niveau de l’électricité et du gaz ", déclare Raphaël Durant, secrétaire général de CENEO.

En effet, les entreprises qui n’adhèrent pas à ce regroupement d’achats en charge énergétique payeront des factures de plus de 24,29% pour l’électricité et 85,78% concernant le gaz naturel.

Farciennes favorise également les achats groupés

" Malheureusement, on doit subir les augmentations d’énergie qui sont importantes pour le moment, mais à Farciennes, on s’en sort un petit peu mieux, car nous avons déjà installé des panneaux photovoltaïques au sein de l’administration communale en 2015. "

Grâce à ces installations, la commune de Fraciennes fait désormais des économies de 35.000 euros par an. Sans compter les achats groupés qui vont permettre aussi de grandes économies cette année.

" Ça va nous faire gagner 170.000 euros, 95.000 euros pour les factures de gaz et 75.000 euros pour l’électricité simplement en comparant le prix actuel et le prix que nous avions négocié à l’époque. Ça va nous permettre de mieux digérer cette augmentation vertigineuse des prix de l’énergie ", raconte Hugues Bayet.

La commune de Farciennes a également mis en place des achats groupés d’énergie pour les citoyens et ne sont donc pas concernés par la hausse des prix de l’énergie et du gaz naturel.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept