Aller au contenu principal

Le Fantôme de Canterville va hanter la Ruche Théâtre

Un nouveau spectacle débute, dès ce jeudi 30 septembre, à la Ruche Théâtre. Le Fantôme de Canterville met en scène un fantôme nommé sir Simon et un ministre américain, M. Otis, accompagné de sa famille. Sir Simon hante le château depuis qu’il a tué sa femme. Une nouvelle d’Oscar Wilde adaptée ici par Jérôme Roose. 

Un Fantôme, pas comme les autres, va hanter la Ruche Théâtre dès le 30 septembre. L’ASBL Dérisoir Prod est de retour avec Le Fantôme de Canterville. Déjà joué en 2020, ce spectacle familial s’annonce riche en émotions

« Le Fantôme de Canterville, c’est l’histoire d’une famille américaine très moderne, qui n’a pas peur des événements surnaturels, et qui décide de vivre en Angleterre. Elle achète le manoir de Canterville où vit un fantôme depuis 1550. Cette famille, qui aime le côté surnaturel, va s’habituer au fantôme. Ce dernier ne va, quant à lui, pas apprécier et va tomber en dépression. Mais il va se lier d’amitié avec les enfants », explique Jérôme Roose, directeur artistique de Dérisoir Prod.

Entre rire et peur, ce spectacle pourrait bien vous faire voyager dans un monde parallèle.

« Au début de la pièce, le fantôme tente d’effrayer. Il y a donc la voix du fantôme qui résonne, et des effets spéciaux : les cadres et les armures bougent tout seuls. Les plus jeunes vont peut-être s’accrocher car c’est impressionnant. Mais quand on rencontre le fantôme, on se rend compte qu’il est totalement ridicule. On est dans le rire, dans le second degré. C’est 1h15 où on rit de ce fantôme et de cette famille américaine », annonce le directeur artistique de l’ASBL.

 

La première, c’est demain !

Et à la veille de la grande première, les artistes mettent tout leur cœur dans cette dernière répétition. 

« C’est ici que tout se joue. On dit souvent que la répétition générale détermine comment le spectacle va se dérouler. Je vais donc tout donner, mais en essayant de préserver ma voix. C’est chouette de pouvoir jouer dans cette pièce et dans ce décor : ça ressemble aux maisons hantées des parcs d’attractions. On retombe vraiment en enfance. C’est vraiment chouette à voir en tant que spectateurs, mais aussi en tant qu’acteur dans les coulisses », se réjouit Léopold Colart, comédien.

« Je vais me mettre dans la peau de mon personnage, encore plus lors de cette répétition. Nous allons faire deux fois le spectacle aujourd’hui pour être bien prêts demain », explique Laurie Roose, comédienne. « Pouvoir évoluer dans un tel décor, c’est vraiment extraordinaire»

Le Fantôme de Canterville occupera le théâtre jusqu’au 03 octobre. Pour réserver ce voyage dans l’au-delà, rendez-vous sur www.derisoir.com ou via derisoirprod@hotmail.com.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept