Aller au contenu principal

"L'orchestre des courants d'air", ou quand les artistes vendaient leurs chansons au coin de la rue...

C’est tout un pan de la culture populaire, des oubliés de l’histoire aujourd’hui réhabilités à travers une exposition et un ouvrage. « L’orchestre des courants d’air », une partition avec en tête d’affiche les artistes de rue et les marchands de chansons. Généralement peu instruits, on les retrouvait au détour d'un marché, d'une fête locale ou familiale ou d'un coin de rue. Ils proposaient des chansons sentimentales, humoristiques ou relatant des faits divers. Pour subvenir à leurs besoins et contourner aussi la loi interdisant la mendicité à la fin du 19e siècle, des feuilles de chansons étaient vendues au chaland. Des imprimés narrant parfois des faits d'actualité, remplaçant d'une certaine manière les journaux beaucoup trop chers pour certains.

Richement illustrée grâce à la collection de plus d'un millier de documents réunis par Thierry Legros, l'exposition offre un large aperçu d'une pratique vieille de plusieurs siècles. Le livre quant à lui est agrémenté de la plume de Francis Groff et du fruit des recherches de Willy Pourcel.

L’exposition est visible à la bibliothèque de l’UT jusqu’au 20 avril; on peut aussi y trouver l’ouvrage ainsi que dans les bonnes librairies…  


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept