Aller au contenu principal

Pas de Bancontact à Froidchapelle. Trop peu à Sivry-Rance

Ce mardi, l’Ecolo Stéphane Hazée et le CDH Christophe Matin ont interpellé le gouvernement wallon sur les problèmes posés aux communes qui ne disposent pas d’au moins un distributeur de billets sur leur territoire. Leur proposition: exonérer de la taxe sur les automates les banques qui installent un distributeur dans une commune qui n’en possède pas. C’est principalement le cas dans les zones rurales. Dans la Botte, Sivry-Rance ne compte que deux distributeurs depuis peu, et Froidchapelle aucun.

Mais depuis ce jeudi 9 janvier, quatre banques (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) ont annoncé une bonne nouvelle. Elles s'associent pour créer un réseau commun de distributeurs automatiques. Leur but: couvrir 95% de la population. Les premiers appareils feront leur apparition dès la mi-2021.

En attendant, la situation est critique à Froidchapelle et Sivry-Rance.

A Froidchapelle, on paye par carte ou on fait des kilomètres

On a beau chercher. A Froidchapelle, pas l’ombre d’un distributeur de billets. Il faut courir à Rance, ou à Philippeville, entre autres.

« Ca fait à peu près deux ans que le dernier distributeur aux Lacs de l’Eau d’Heure a disparu, regrette Alain Vandromme, le bourgmestre MR de Froidchapelle. Il y en avait un autre à Froidchapelle qui a disparu précédemment. On n’en a donc plus sur la commune. Il y en avait un à Cerfontaine. Il n’existe plus non plus. Ca devient très compliqué de retirer simplement un peu d’agent. »

Un manque à gagner pour les commerces

Un vrai problème pour les personnes âgées ou qui ont des difficultés à se déplacer. Mais aussi pour les commerçants.

« Ca pose énormément de problèmes parce qu’on est obligé d’envoyer nos clients soit sur Beaumont, soit sur Walcourt, témoigne Joëlle Guiot, bouchère à Boussu-lez-Walcourt. D’autant plus qu’on a un commerce où on ne peut pas payer par Bancontact parce que ça génère des frais pour nous. Régulièrement, des clients n’ont pas d’argent sur eux. On fait un petit crédit, et ça se passe plutôt bien. Mais certains clients ne revient pas à cause de ça. Et d’autres se limitent dans leurs achats puisqu’ils n’ont, par exemple que 20 euros en poche.»

A Sivry-Rance, la situation s’est améliorée depuis peu

Et de Froidchapelle, pour trouver un distributeur, le plus proche, c’est de se rendre à Froidchapelle qui possède depuis peu deux distributeur dans les selfs d’une banque et d’un  banque-assureur.

« Les deux distributeurs se situent à Rance, explique Michel Poucet, le Directeur Financier de la commune de Sivry-Rance. Ce qui est quand même à 8 kilomètres du centre de Sivry. Pour les habitants et les commerces du village, im n’y a plus de distributeur à proximité. Depuis 2006, nous avions fait de l’installation de distributeurs une priorité politique. Nous nous sommes adressés aux banques traditionnelles qui ne voulaient pas. On a donc contacté des sociétés qui installent des bancontacts plus petits dans certains commerces. Ils ont refusé parce qu’ils craignaient la taxe sur les automates. Il faudrait que la Région Wallonne ne taxe plus ce genre de distributeurs en milieu rural pour attirer de petits distributeurs que l’on pourrait mettre dans les administrations communales ou des commerces. »

Ce qui rejoint la proposition d’Ecolo et du CDH pourtant balayée par le ministre. Au grand dam des petits communes rurales. D’autant qu’à Sivry-Rance, on est proche de la frontière. Et le fait de ne pas pouvoir payer en liquide fait perdre de nombreux clients français. Même si deux bancontacts sont une véritable évolution.

 

Bientôt un distributeur de billet à Froidchapelle

Et à Froidchapelle aussi une solution est en route. La commune a contacté B-Post pour l’installation d’un distributeur.

« Ils ont été très rapides, se réjouit le bourgmestre. Puisque pratiquement au moment où le fonctionnaire délégué a dit oui, B-Post avait déjà commencé les travaux à la poste de Boussu-lez-Walcourt. Une très bonne choses pour tous les froidchapellois. »

Une nouvelle en or pour Froidchapelle. Même si Boussu-lez-Walcourt est un peu éloigné pour de nombreux habitants de la commune. L’argent ne fait pas le bonheur, mais un distributeur y contribue.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept