Aller au contenu principal

Pépites, de l'or pour les bambins!

La 18ème édition du festival «  Pépites, l’art et les tout-petits » se tiendra du 17 au 26 mai prochain à Charleroi . Créé et organisé par le théâtre de la Guimbarde, il propose une programmation qui s’adresse aux enfants de 0 à 6 ans. La Guimbarde a été veritablement l'instigateur de ce mouvement en Belgique. Son thème cette année " Habiter", un fil rouge qui s'est imposé à l'équipe, en quelque sorte par la réalité des choses comme l'explique Gaëtane Reginster, la directrice de la Guimbarde.  Ils vont en effet bientôt avoir un lieu à eux où ils pourront se poser, répéter ce sera à L'Ilôt Bertrand. L'emménagement se fera d'ici quelques mois. Un fameux changement pour cette compagnie pas vraiment sédentaire 

Des spectacles à travers le monde! 

 L’an passé, la Guimbarde a en effet donné, à l'étranger  quelques 350 représentations de ses spectacles pour les tout-petits. Taama notamment, crée l'an passé va être joué prochainement à  New York et au Brésil après être présenté au PBA. Cette fois, pour le festival ils ont choisi  d’inverser l’adage «Nul n’est pas prophète en son pays ». Ludivine Bourgeois, la coordinatrice du Festival insiste sur cette volonté de montrer à Charleroi ce que la Guimbarde a produit comme spectacles et dont certains ont déjà fait une carrière internationale. Des oeuvres qui sont vraiment pensés pour les plus jeunes comme " Cache-cache" qui joue sur le thème du plaisir de se retrouver 

Une édition moins internationale 

Au total, le festival Pépites ce sera  une trentaine de représentations publiques, scolaires ou encore en crèches. mais aussi des formations pour les professionnels de la petite enfance ou encore des animations menées en collaboration avec une série de partenaires dont le BPS22 et cette année Charleroi-Danse.Si la programmation est moins internationale, hormis un spectacle brésilien, c’est du notamment à la suppression d’un subside européen. Mais pour l’équipe pas question de baisser les bras. Comme le dit Gaëtane Reginster" Nous voulons continuer ce festival parce que c'est un véritable lieu de rencontre, cela créée une véritable émulation " .Ludivine insiste, elle,  sur la nécessité d'ouvrir dès leur plus jeune âge, les enfants au monde de l'art et de la création ce qui leur permettra d'être plus réceptifs par la suite. " La culture est véritablement un moteur d'émancipation et il faut le défendre"Tout le programme  du festival est à retrouver sur le site La guimbarde.be. Pépites va encore vous  en mettre plein les pupilles que vous soyez grands ou petits .


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept