Aller au contenu principal

Quatre zones de police collaborent pour sécuriser les commerces

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Une période où l’on connait une recrudescence des vols. Pour lutter contre ce phénomène dans les commerces, quatre zones de police de la région s’associent. Objectif : mener ensemble des opérations de vigilance.

Des patrouilles durant toute la journée

Il est 10h30, la patrouille pédestre de l’opération vigilance part vers le centre-ville de Châtelet. Objectifs : surveiller les commerces et banques et apporter des conseils aux commerçants. "C’est la fin de l’année donc il y a énormément de problèmes. On fait des pauses matin, après-midi et en soirée pour sécuriser les magasins. On prend contact avec les commerçants et les gérants et on voit qu’il n’y ait pas de problèmes. Le plus, c’est le vol ou les gens qui n’ont pas à être dans les magasins et qui ne sont pas des acheteurs" explique Isabelle Michaux, inspecteur de la zone de police d’Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes.

Une initiative qui séduit mais… 

Il est également demandé à chaque responsable de boutique d’être attentif aux comportements suspects et d’adopter une attitude préventive comme éviter de manipuler de l’argent à vue. Une initiative qui est fortement appréciée. 

"C’est très bien. Cela sécurise et pour les clients c’est rassurant. On a la caisse à proximité de la porte donc on a toujours un peu peur surtout à cette période de l’année" confie Déborah Lamattina, responsable d’un salon de coiffure.

Si la démarche séduit, certains commerçants regrettent que ce type d’opération ne soit pas plus courante. C’est le cas d’Isabelle Demaret, pharmacienne : "En fait, je pense que le policier de quartier devrait être plus présent toute l’année et pas que pendant les fêtes. C’est important d’avoir un contact humain avec quelqu’un qui connaît les riverains et les commerçants"

Une opération qui dure depuis 16 ans!

L’opération Vigilance a été créée il y 16 ans à l’initiative de la police de Châtelet. Aujourd’hui, quatre zones collaborent ensemble. Les zones de Germinalt (Ham-sur-Heure/Nalinnes, Gerpinnes, Thuin et Montigny-le-Tilleul), Brunau (Fleurus, Les Bons Villers, Pont-à-Celles), Mariemont (Chapelle-lez-Herlaimont, Seneffe, Morlanwelz, Manage) et la zone d’Aiseau-Presles, Châtelet, Farciennes. Un dispositif unique!

"Nous enregistrons très peu de vols avec violence dans les commerces. C’est vraiment une diminution significative. C’est la raison pour laquelle cela perdure depuis aussi longtemps. Chaque jour, on engage environ 5 policiers avec un dispatching commun. Cela veut dire que nous sommes en relation tous ensemble. S’il se passe quelque chose, tout le monde arrive pour essayer d’appréhender le malfaiteur" détaille Christian Marit, chef de corps de la zone de police Brunau.

Mariemont rejoint l’opération

Grande première cette année, la zone de Mariemont dont fait partie la commune de Chapelle-lez-Herlaimont a rejoint les trois zones. Une évidence pour le chef de corps de la zone de Mariemont. "Ce qui nous semble intéressant, c’est de travailler en collaboration plutôt que de travailler seul dans notre coin. L’initiative mise en place par le chef de corps Eric Paulus et soutenu par 2 autres collègues me semble plus intéressante que de travailler sur notre territoire de façon autonome" déclare Frédéric De Corte, chef de corps de la zone de police de Mariemont. 

Les patrouilles peuvent compter sur le soutien de l’hélicoptère de la police fédérale. L’opération vigilance débute ce vendredi 13 décembre et se termine 5 janvier pour couvrir la première semaine des soldes. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept