Aller au contenu principal

Réforme des Zones de Secours: la Province racle les fonds de tiroirs

D’ici 2024, la Province de Hainaut devra dégager 52 millions d’euros, en faveur du financement des zones de secours. Pour y parvenir, le collège provincial a accouché d’un plan de mesures destiné à y faire face, tout en préservant l’emploi.

C’était un gros dossier depuis un moment déjà. Le gouvernement Wallon a décidé que les provinces devaient mettre la main au portefeuille pour les services de secours. Sur 6 ans, la Province aura versé près de 200 millions d’euros. Pour trouver cet argent, le Hainaut doit donc restructurer.

Du coup, des politiques provinciales qui vont être supprimées. Il a été acté de diminuer de 18% le montant total des subsides non obligatoires qu’elle octroie. Ce sera par exemple le cas, de « Teralis », l’agence de voyages, ou encore de l’imprimerie provinciale. Autre volet provincial touché : Hainaut Sports. La politique sportive va être supprimée.

"Cela implique une diminution importante de l’octroi de subventions et d’animateurs aux clubs et aux communes. L’Observatoire de la Santé intègrera le sport dans le cadre de sa politique de médecine préventive et la Direction générale de l’Action sociale veillera au maintien du sport « inclusif »" explique-t-on dans un communiqué.

Quelque 500 départs devraient tout de même être effectifs d’ici la fin du mandat. Soit une économie potentielle de 22,5 millions d’euros. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept