Aller au contenu principal

Soldes : Bilan mitigé après une semaine

Ça fait une semaine que les soldes ont débuté. Entre Covid et départs en vacances, les clients ont-ils envahi les magasins ? Un premier bilan s’impose et se révèle être controversé.  

Les magasins ont revêtu leurs pancartes et leurs réductions : pas de doute, les soldes ont bien débuté depuis une semaine. Mais entre le Covid et les départs en vacances, les clients ont-ils envahi les magasins ? Des vendeurs répondent : 

« Ça se passe pas mal, mais il y a beaucoup moins de gens que les autres années. Et malgré tout, on travaille aussi bien qu’avant la crise sanitaire avec deux fois moins de passages », indique Donovan Denizza, vendeur dans un magasin de vêtements pour hommes. 

« C’est assez calme. Tout dépend des jours, mais ça reste calme. On sent qu’il y a toujours le Covid », explique Nathalie Charles, vendeuse dans un magasin de vêtements pour femmes.

Pour Patricia Carpent, c’est un peu différent : « Ça dépend vraiment des jours, mais on a quand même énormément de clients. Mais je m’y attendais, c’est quand même les soldes. »

« C’est compliqué, comme les deux années précédentes. Nous n’avons pas le même passage, pas la même vente, … C’est compliqué », explique Hutoy Nicole.

Et Dominique Colin pense de même : « Malgré la réouverture des restaurants, nous n’avions pas beaucoup de clients. On se disait que les gens attendaient les soldes, mais c’est finalement très moyen. Nous n‘avons pas le monde espéré. »

Des réductions importantes dès le début

Ça dépend donc des jours et des commerces. Par contre, une chose est sûre, de nombreux commerçants ont débuté les soldes avec, directement, des réductions importantes. Le but ? Liquider et attirer les clients

« On a commencé avec de très gros pourcentages pour liquider ce qu’on n’avait pas vendu pendant la crise », explique Donovan Denizza.

«  On commence directement avec de nombreuses démarques : 50% etc. », confirme Patricia Carpent, vendeuse

Dominique Colin a fait de même dans son magasin : « Nous avons déjà commencé de belles ristournes par rapport aux années précédentes car il faut qu’on liquide nos stocks bien sûr. Mais c’est assez lent. »

Mais pourquoi les clients ne sont-ils pas forcément au rendez-vous ? Les raisons sont multiples. 

«  Je pense notamment que les gens changent de destination de vacances. Ils vont plus vers les Ardennes, en caravane, … Ils se ruent donc moins sur des shorts ou de belles tenues comme s’ils allaient à l’hôtel », suppose Donovan Denizza.

« Ce n’est pas facile, on sent que beaucoup sont partis en vacances », regrette Nathalie Charles, vendeuse. 

Malgré tout, les commerçants restent patients. Il reste encore trois semaines, et les soldes sont loin d’être terminés  


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept