Aller au contenu principal

Courcelles: Keyser à l'arrêt

Nouvel épisode dans la saga du broyeur à métaux « Keyser » à Courcelles. Après une importante explosion le 22 avril dernier, qui a d'ailleurs dû fermer les portes de l’école de la Motte en urgence, la bourgmestre a ordonné hier la fermeture du site. 

Ce n’est pas la première fois que des explosions dans les installations de Keyser à Courcelles se passent sur le site, avec une moyenne de deux explosions par mois, les plaintes citoyennes aboutissent régulièrement auprès du service de garde de SOS Nature Environnement. Mais cette fois, la commune de Courcelles a décidé de frapper fort. La société a dû stopper ces activités pour le moment. 

La société pourra donc rouvrir ses portes uniquement en cas de respect de plusieurs règles, émises dans l’ordonnance de Police. 

Cette fermeture est un soulagement pour les habitants des alentours du broyeur à métaux. Daniel, vit à Gosselies, à moins de 500 mètres de la société. À cause des émissions de PCB et des autres polluants, il ne peut plus cultiver de légumes dans son jardin, ni utiliser sa piscine. 

En attendant, la société Keyser est poursuivie en justice pour non-respect des normes. Le parquet a requis 200.000 euros d’amende à la société. Contactée par nos soins, aucun membre de la société Keyser n’a souhaité répondre à nos appels. Un jugement est à prévoir le 29 juin. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept