Aller au contenu principal

Début des soldes d'hiver: "Ce n'est plus comme avant"

Ils sont attendus chaque année en hiver et en été, ce sont les soldes. Ils ont débuté ce lundi et se termineront le lundi 31 janvier. Une période habituellement attendue par les commerçants du pays, mais leur moral n’est pas au beau fixe, entre une crise sanitaire qui voit baisser les ventes de 30 % et le shopping imposé à maximum 2 personnes, les circonstances ne facilitent pas la vie des commerçants.

Les soldes d’hiver ont commencé ce lundi et se termineront le lundi 31 janvier.  Une période importante pour de nombreux commerces du pays mais le contexte reste toujours compliqué avec la crise sanitaire. À Gosselies, les commerçants voient une réelle différence, l’affluence des clients n’est plus la même qu’avant.

"C'est le premier jour donc c'est encore difficile de se prononcer mais ça démarre très calmement par rapport aux autres années. Il y a clairement une différence au niveau du monde, l'ambiance est moins joyeuse donc il y a forcément moins de dépense", explique Philippe Bouffioux, manager d'un magasin de sport.

En effet, les raisons des pertes financières des commerçants sont principalement liées à la crise sanitaire ainsi que la baisse de fréquentation des commerces.

"C'est très calme comme on est juste après les fêtes. Mais en plus, nous, on commence déjà les réductions par les achats conjoints au mois de décembre, il y a alors déjà beaucoup de monde. Alors durant les soldes, les clients sont déjà venu pour acheter des articles en promotions", indique Catherine Lagneaux, gérante d'un magasin.

Ouverture le dimanche

Certains commerces ouvriront leurs portes tous les dimanches du mois afin de booster la clientèle à venir profiter des réductions et permettre aux commerçants d’éliminer un maximum leur stock qui est encore une fois trop important pour la période.

"Il y a parfois trop de stocks dans certaines gammes de produits mais nous connaissons aussi le problème de réapprovisionnement, où nous n'avons presque plus de stocks. On peut dire que les soldes ne vont pas se faire en fonction du pourcentage mais plutôt du stock qu'il nous reste", confie Philippe Bouffioux.

Les commerçants comptent également sur la dernière semaine de congé scolaire, pour bien démarrer les soldes d’hiver. 

"La première semaine aura tout de même une bonne tendance au niveau des soldes, en tout cas, c'est ce qu'on espère. Il y a encore une partie des gens qui sont en congés avec les vacances scolaires donc on aimerait que ça soit une bonne semaine de solde et que ça continue comme ça jusqu'à la fin du mois", explique le manager d'un magasin de sport. 

Vers une prolongation des soldes? 

Enfin, selon le Syndicat neutre pour indépendants, une prolongation des soldes d’hiver pourrait être possible comme ça a été le cas en 2021. Le but est de permettre aux commerçants de tirer le meilleur résultat possible malgré la situation plus que difficile. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept