Aller au contenu principal

Comité de concertation : voici les mesures qui sont sur la table 

Ce vendredi matin, un nouveau comité de concertation a lieu. Ce 21e Codeco de l’année annonce un nouveau tour de vis. Au programme: fermeture possible des écoles. 

Le GEMS (Groupe d’experts de stratégie de crise pour le Covid-19) a rendu un rapport au Premier Ministre, Alexander De Croo. Voici ce que proposent les experts concrètement:

- Fermeture des écoles maternelles et primaires dix jours avant les vacances de Noël. 

- Retour à l’enseignement hybride en secondaire, au moins jusqu’aux examens, avec un jour en présentiel par semaine. Les enfants en décrochage scolaire pourraient continuer à aller à l’école.

- Dans l’enseignement supérieur, il est proposé de repasser au code orange (avec un taux d’occupation de 20 %). 

- Fermeture des établissements horeca à 20 heures.

- Port du masque dès 6 ans pour les enfants à l’école, mais aussi partout où il est obligatoire.

- Bulle de 5 personnes dans la sphère privée. Les autotests seront recommandés avant toute réunion de personnes à domicile.

- Les entreprises appelées à faire respecter cinq jours de télétravail par semaine.

- Suspension des événements en intérieur et en extérieur: les grands événements réunissant plus de 200 personnes seraient interdits, en intérieur comme en extérieur. Les événements intérieurs de moins de 200 personnes (cinéma, concert, théâtre, etc.) resteraient autorisés. D’autres sources évoquent une suspension complète des événements en intérieur. Seuls les musées pourraient alors rester ouverts.

-  Suspension des activités extrascolaires et de loisirs tant que les écoles sont dans la “période de refroidissement”. Cela inclut les réunions d’associations et de clubs en tout genre et les sports en salle.

- Le sport professionnel sans public. 

- Pas de recommandation concernant les métiers de contacts: selon le GEMS, il n’est pas démontré qu’ils jouent un rôle dans la pandémie.

-  Le GEMS recommande de faire ses achats avec “le moins de personnes possible”. Les marchés de Noël peuvent se poursuivre, mais sous strictes conditions

- Les experts demandent également que la priorité soit donnée à la vaccination des enfants de moins de 12 ans.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept