Aller au contenu principal

La rénovation de la Cité Harmegnies est terminée

C’est un très gros chantier de rénovation que vient de terminer la Sambrienne, celui des trois immeubles de la Cité Harmegnies à Charleroi Nord. Plus de deux cents logements ont été entièrement remis à neuf pour un montant de 17 millions d’euros. Et une attention toute particulière a été portée sur l’isolation et les économies d’énergie.

 

Une rénovation d’immeubles qui en avaient bien besoin

En 2017, la Cité Harmegnies à Charleroi Nord, c’était ça. Des immeubles vétustes, dégradés et mal isolés. Quatre ans plus tard, les 213 logements ont été entièrement rénovés. Vidés de leurs habitants en trois phases, ils ont été refaits de fond en comble.

« C’est un énorme chantier puisqu’on vient de terminer la rénovation de 213 logements, se réjouit Maxime Felon, le président de la Sambrienne. Ils sont situés à la porte de Charleroi Nord. Et cette rénovation les a fait passer du point de vue énergétique d’un PEB G, le pire, à un un PEB A, le meilleur. Il y avait donc des problèmes de sur-consommation énergétique, mais aussi d’infiltration d’eau. »

 

De l’isolation et des économies d’énergie

Et le paquet a été mis sur la performance énergétique et les économies d’énergie. On passe d’un PEB G, le pire possible au meilleur, le PEB A. Il faut dire que les logements étaient de 1970 et avaient mal vieilli. 17 millions ont donc été investis dans le confort, mais aussi la sécurité des locataires. On parle d’une économie de 600 euros par an et par ménage.

 

La re-création d’un vrai quartier

 

Les travaux ont duré 650 jours ouvrables, soit une moyenne de trois jours par logement. Une rénovation rapide, mais en profondeur. Et les immeubles rénovés ne comptent pas que du logement, mais aussi de l’associatif, avec par exemple, une école de devoirs installée dans un des immeubles. De quoi rénover une cité pour en faire un vrai quartier.

« Ce n’était pas un chancre, enchaîne le président de la Sambrienne, C’étaient plutôt des bâtiments qui avaient mal vieilli. Ils avaient cinquante ans. L’idée était de réintégrer le quartier dans Charleroi qui se développe. Puisqu’on démarre les travaux de Charleroi DC quasiment avec la rénovation de ce quartier Harmegnies. »

 

C’est la première phase d’un vaste programme de rénovation

Et cette réalisation lance le programme de rénovation de la Sambrienne. La volonté, c’est, d’ici 2030, de rénover 50% du patrimoine de la société d’habitations publiques carolo. En plusieurs phases. D’ici à 2024, la Sambrienne veut rénover 25% de ses logements à rénover, soit 2 500 logements. La Cité Harmegnies lance donc ce vaste programme de travaux.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept