Aller au contenu principal

Le BHNS inquiète les commerçants de la rue Paul Pastur

La réunion préalable du bus à haut-niveau de service, le fameux BHNS s’est déroulé hier au centre culturel de Mont-Sur-Marchienne. Près de 300 participants étaient présents. Parmi eux, les riverains de la Rue Paul Pastur qui craignent pour la pérennité de leur commerce.

C’est un projet vieux comme le monde, la mise en sens unique d’un tronçon de 800 mètres de la rue Paul Pastur et l’instauration du BHNS, le fameux bus à haut niveau de service. Deux lignes verront le jour prochainement dans le sud de Charleroi, l’une sur la N5 et l’autre sur la N53. Les bus circuleront sur site propre ce qui permettra de se déplacer plus rapidement. 
En théorie, seulement, puisque cela causera plusieurs soucis pour les commerces touchés. 

Et si pour certains commerçants le projet semble prêt à sortir de terre sans leur aval, certains ont trouvé quelques solutions et n’ont pas hésité à les proposer. Pour ce commerçant de la rue Sabatier, il sera très impacté par ce nouveau plan de mobilité.

Alors qu’hier une réunion entre les riverains, la ville, le TEC et le SPW avait lieu, aucun élément nouveau n’a été proposé, au contraire, ce sont même des questions qui restent en suspens.

Les commerçants de Mont-Sur-Marchienne craignent des pertes d’emploi si les travaux traînent et dépassent les délais. 
L’exemple de la Chaussée de Bruxelles à Lodelinsart est souvent cité. Un exemple dans lequel la ligne de Métro M3 à été lancée, mais suite aux soucis de parking, elle a été désertée par les commerçants


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept