Aller au contenu principal

Le Grand Bal Blanc de l'Eden n'aura à nouveau pas lieu

C'est la déception pour les amateurs du Grand Bal Blanc de l'Eden. Comme en 2020, l'événement ne sera pas en organisé. En cause : la crise sanitaire. Pas question pour l'Eden d'organiser le Grand Bal Blanc en ayant recours au Covid Safe Ticket. 

Pour la deuxième année consécutive, Charleroi devra se passer du Grand Bal Blanc. Un événement symbolique où tout le monde est convié à l'Eden et s'habille en blanc pour apporter de la lumière au Pays Noir à l'approche de l'hiver. Le Bal Blanc a surtout pour objectif de recréer un foklore. Comme en 2020, les conditions ne sont pas réunies pour proposer cet événement. 

"Le bal blanc, c'est une grande fête et c'est un grand bal ouvert à tout le monde. On a pris l'habitude d'être serré dans la brasserie comme des sardines. Personne ne peut prédire qu'elle sera l'évolution de la situation sanitaire le 1er samedi du mois de novembre. Et l'on se voyait mal proposer ce type d'activités à ce moment-là" confie Fabrice Laurent, directeur de l'Eden.

Ne pas dénaturer l'esprit du Grand Bal Blanc

Pourtant, l'événement aurait pu être organisé avec le Covid Safe Ticket mais il ne correspond pas à l'image du Grand Bal Blanc. 

"On n'est pas des très grands fans du Covid Safe Ticket. D'ailleurs, certains experts disent que cela peut être un faux ami. On sera obligé d'y recourir pour de gros concerts qui ne pourraient pas se faire dans des conditions plus réduites mais on ne le fera pas pour le théâtre. Cela allait dénaturer l'esprit du Grand Bal Blanc de faire le Covid Safe Ticket pour l'événement. Cela voulait dire qu'on allait trier les gens. Ce n'est pas qu'une fête, c'est aussi un événement social. Il y a notamment la présentation de nos ateliers textiles avec les espaces citoyens du CPAS. C'est un événement grand public et familial. Donc on se voyait mal rentrer dans une logique de boîte de nuit avec un Covid Safe Ticket" explique Fabrice Laurent. 

De plus, des travaux ont lieu actuellement au niveau du boulevard Bertrand ce qui rend parfois l'accessibilité un peu plus compliqué. Pour le défilé des ateliers d’arts textiles qui ouvre symboliquement le bal, il n'est pas oublié. Puisqu'un défilé a été organisé lors de l'inauguration des Quartiers Libres

La crise sanitaire a aussi permis à l'Eden de se réinventer notamment en sortant de ses murs. Le centre culturel de Charleroi propose d'ailleurs une programmation très variée pour cette nouvelle saison. Plus d'informations à ce sujet : 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept